semeac evasion montagne
Se connecter
INFOS

AG du club le samedi 14 Novembre 2020 à 18 h au Centre Albert Camus

Téléchargez votre bulletin d'adhésion 2020 en cliquant ici

météo

     Le mot du président

     Le CA

     Historique

     Programme & projets

     Calendrier des clubs

     Liens

     Presse

     Nous contacter

 

Galerie photos

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Comptes rendus - MONTAGNE

MONTAGNE

Le Soum d'Allier  -  par Semeac Evasion MONTAGNE

 LE SOUM D’ALLIER EN BOUCLE

          Aujourd’hui, sortie Montagnol. Je ne mets pas d‘S  à montagnol car je suis seul. Je prends des risques. Pas de problème de parking, je quitte mon domicile à pied. La piste, bonne, bien goudronnée, m’amène, entre deux aboiements de bâtards peu sympathiques et un beuglement de vache,  au petit pont de l’Echéoux, modeste ruisseau parfois turbulent comme tous les ruisseaux du Piémont bigourdan. J’aurais préféré marcher aux cris stridents des marmottes, mais ces petites bestioles n’ont pas encore colonisé mon village.

           Je me méfie, non pas des eaux tumultueuses, mais de la présence possible de la maréchaussée. La semaine dernière, elle était là, la coquine, un peu vicieuse de se cacher dans un lieu aussi perdu. Mais, dans ma poche, j’ai le laissez passé, le sésame indispensable appelé « attestation de déplacement dérogatoire » où j’ai coché la case «  déplacements brefs, dans la limite d’un kilomètre …). Je dois faire vite mon ascension, ne pas trainer en cours de balade, je n’ai droit qu’à une heure de plaisir. Sacré covid 19 qui nous prive de nos Pyrénées.

        Les larges zigs zags de la piste me mènent sur un plateau en faux plat montant (dixit JP), à l’ombre de quelques acacias timidement en fleurs. Enfin, je quitte le goudron pour m’engager sur un vrai sentier un peu boueux et j’arrive, à peine échauffé, au Soum d’Allier, énorme taupinière qui m’offre une vue magnifique sur la chaine. Juju n’aurait même pas besoin de son petit siège, un banc confortable ayant déjà été installé là pour les fatigués de la rude ascension. Je prends le temps de jouir du spectacle mais attention à l’heure imposée par le covid. Tous les hauts sommets sont là, toute la chaine s’étale devant moi, belle récompense peu chère payée en efforts. Zut, si je n’avais pas oublié mon Ricard, je me serais cru en pleine montagne.

       J’entame déjà la descente en poursuivant  mon chemin boueux qui suit plus ou moins la crête des hauts de Barbazan jusqu’à un point précis, où je dois m’engager sur un autre sentier un peu secret, peu connu, raide et glissant, entretenu autrefois par les habitants du village, délicat jusqu’à son arrivée au Chemin Des Bois, petite rue d’Allier. Une remontée rapide, toujours entre deux aboiements et un beuglement, mais toujours sans marmottes, me ramène à mon domicile. Avec tous mes arrêts, j’ai mis 1H 30, je suis un hors la loi, punissable d’une amende de 135 euros.

       Sortie bien banale me direz-vous, mais lorsque je songe à ceux qui n’ont qu’un kilomètre de rues pour conserver un minimum de forme, je me dis que j’ai beaucoup de chance. Tiens, je vais proposer cette sortie à Mimi pour une remise en forme, elle qui aime tant  les boucles. Les paramètres sont conformes aux directives montagnoles : altitude max 499 m dénivelé 115 m.

PS : ne cherchez pas sur les cartes le Soum d’ALLIER, ce sommet existe bien mais son nom est une pure invention de ma part.

                                                                                 G H         


 

Publié le 01/05/2020 @ 11:54  
Tous les billets  Prévisualiser  Imprimer l'article 
Rubriques

FermerCyclo

FermerMONTAGNE

FermerMONTAGNE 1er novembre

FermerMontagne

FermerRALLIMIMI

FermerVTT

Fermermarche

Fermerpar GH

Fermervie du club


Derniers billets
- 11/10/2020 @ 19:26
Entre Terre et Mer ...
- 05/10/2020 @ 11:33
VTT - Dimanche 4 octobre 2020 ...
Archives
09-2020 Octobre 2020 11-2020
L M M J V S D
      01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

^ Haut ^