semeac évasion marche
Se connecter
INFOS

Téléchargez votre bulletin d'adhésion 2018 en cliquant ici

 

Du lundi 28 au mercredi 30 Mai : trois jours dans le Haut-Hérault pour les marcheurs

météo
Galerie photos

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Comptes rendus

Tous les billets
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin

VTT Evasion dimanche 28 janvier - par Evasion VTT

Dimanche 28 janvier

Soleil, soleil,

Une petite gelée mais un beau soleil avait encouragé les neuf vététistes qui voulaient oublier une série de week-ends bien arrosés. Le soleil rend plus joyeux et plus sympathique, c'est prouvé par la médecine, mais ce n'était pas visible sur l’automobiliste grincheux dérangé dans sa rue à sens unique dans la traversée de Laloubère.

Par des chemins tortueux et secrets nous contournons un réservoir anti inondations protégeant un quartier d'Odos. Nous reprendrons un itinéraire plus conventionnel pour atteindre les hauts de Bellevue. Par un chemin creux ressemblant plutôt à un ruisseau nous rejoindrons la plaine qui manque peut-être de fantaisie pour certains et qui optent pour conclure par un détour vers la côte de Barbazan. La côte appelée "de Barbazan" n'est jamais totalement sèche même en été donc en ce moment... je ne ferai pas de description sauf sur ce soleil effectué avec grâce et maîtrise de soi par un de nos anciens. Il sera imité quelques instants plus tard dans la descente sur le bois de Labarthe, moins esthétique mais avec le même résultat, je parlerai là de soleil couchant.

                                                                  SM

 

Publié le 30/01/2018 @ 11:45  Prévisualiser  Imprimer l'article

Ariege janv 2018 - par Montagne

Rando à Foix (sur l’air de « Il faut que je m’en aille » - Graeme Alwright)

Ref

Buvons amis, une première fois, à la rando, la marche à Foix

On est rentrés un peu mouillés, mais c’est pas grave on pourra recommencer

 

Pour bien démarrer le week end, vers Les Cabannes on est partis

On est montés sur le plateau, pour voir de plus près que le ciel était gris

Ref

Buvons amis, une nouvelle fois, à la rando, la marche à Foix

On est rentrés un peu mouillés, mais c’est pas grave on pourra recommencer

 

Heureusement dans la vallée, y’avait de quoi se réchauffer

Rouzole et vin à volonté, y’a rien de mieux pour se refaire une santé

Ref

Buvons amis, une nouvelle fois, à la rando, la marche à Foix

On est rentrés un peu mouillés, mais c’est pas grave on pourra recommencer

 

On est rentrés plus tôt qu’prévu, faute à la pluie qui redoublait

Mais à Mimi on dit merci, maintenant on attend la prochaine sortie

Ref

Buvons amis, une dernière fois, à la rando, la marche à Foix

On peut fêter nos retrouvailles, tout en guettant la prochaine éclaircie.

Phil & Cath 21/01/2018

Publié le 27/01/2018 @ 17:10  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT Evasion dimanche 21 janvier - par Evasion VTT

Dimanche 21 Janvier



L'eau de là,

C' est généralement dans la rue Georges Clemenceau, devant une façade ocre fanée d'un bâtiment sans numéro que se regroupent les vététistes, là, attendant les premiers rayons du soleil, ils décident d'un parcours. Aujourd'hui, ils sont trois moyennement motivés devant les intempéries, sauf un, équipé d'un vélo neuf qui doit être testé dans les pires conditions. Pour un baptême, il faut de l'eau, et de l'eau il y en a, elle court sur les chemins, déborde des moindres cours d'eau, nous rentre dans le cou et rince nos pieds. Le nouveau vélo navigue bien, face au courant et vent contraire, c'est comme cela que nous arriverons sur les crêtes de Visker.
​Nous décidons de virer de bord et cette fois avec plus de facilité nous rejoignons notre port d'attache sans toutefois être certain que les algues vertes ne poussent pas entre nos orteils.

                                  SM

Publié le 22/01/2018 @ 18:24  Prévisualiser  Imprimer l'article

 VTT Evasion dimanche 7 janier - par Evasion VTT

Dimanche 7 Janvier
 


                                     ça glisse au pays des merveilles

​Malgré un temps décourageant nous étions sept à nous concerter pour choisir un parcours aussi propret que possible. Nous partons cap au sud croyant que là bas l'herbe est plus verte, les ornières moins profondes. Après avoir passé Odos, un étroit sentier dans un bois humide nous emmène à constater que de gros progrès ont étés réalises par le groupe: pas la moindre chute malgré des dérapages mal contrôlés et des patinages désespérés. La longue montée de "la croix de st Martin" sera haletante, pas rapide, mais menée finalement à son terme sans incident sur des galets ronds et lisses ne demandant qu'à nous recevoir,cherchant à  briser nos os et notre plaisir à vagabonder sur un secteur taillé pour le VTT. Par le haut d'Hibarette, au niveau de la stèle de la résistance nous empruntons la longue et belle descente qui par des chemins de traverse nous fera atteindre " Bastoura ". Michel Dupuy prend les commandes à l'approche de St Martin, un secteur qu'il connait bien, nous le suivons sagement accompagnés par un cycliste "électrifié" qui se joint à nous tout heureux de découvrir des pistes dont il ignorait l’existence. On ne pourra éviter les flaques le long de la voie ferrée, mais à quoi bon, puisque nous avons un peu d'avance qui nous permettra de décrotter bêtes et machines de cette boue amassée sur quelques 35 km.

                                               SM

Publié le 08/01/2018 @ 15:36  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT Evasion dimanche 31 décembre - par EvasionVTT

 

 

Dimanche 31 Décembre

 



          On ne tire pas sur une ambulance

Stylo enfin décapuchonné le chroniqueur désigné d'office peut enfin reprendre son exercice. Une nuance cependant, vu sa condition physique il suivra les événements de l'arrière et pourra constater que ses cinq compagnons sont en bonne forme. La ronde de Pouyastruc sera l'épreuve choisie pour ce dernier jour de l'année.

Découvert depuis peu, un nouveau raidard nous fera grimper sur Dours. Entre Soréac et Louit une halte contemplation est décidée devant le panorama de la chaîne des Pyrénées, si belles et si menaçantes à la fois car si nettes que la pluie est pressentie pour les jours à venir.

A Pouyastruc le convalescent a les guibolles aussi réactives que des saucisses de Strasbourg ( expression de Jean-  Philippe). 

Malgré cela les cinq autres sur-entraînés ne ralentissent pas, à croire qu'ils négligent les recommandations des accords de Genève prévoyant que l'on ne tire pas sur une ambulance.

Pas de pitié donc et c'est par "le gué de la reinette" que nous décrotterons nos roues et ... rincerons nos pieds pour terminer l'année en espérant se retrouver bien vite à l'aube du nouvelle saison.

                                                    SM

Publié le 02/01/2018 @ 15:07  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT Evasion dimanche 24 décembre - par Evasion VTT

Dimanche 24 décembre

 

Délices de Noël

Les reins brisés par une hotte trop lourde, le père noël est absent, mais les six rennes n'en sont pas moins affamés.


Le quorum est atteint ce matin, les délibérations sont validées, le repas de noël est annoncé.

Il est proposé : 

 

Mises en Bouche : chemin technique  "Anérot" sur son lit de racines et d'humidité ;

Entrée : farandole de mignardises sur fond de plaines ensoleillées d'orleix à Oursbelille ;
Trous gascons : spécialités de la région "Bois du Commandeur" ;
Plat principal : point de dinde farcie cette année, mais une succulente côte jaune garnie et sa sauce "crapouillotte" ;
Bien évidemment, le tout sera accompagné d'un "côte rouge" au tanin bien trempé.
Le dessert sera pris à la hâte. Mario croit entendre le traîneau du père noël à chaque détour de chemin. Il a peur de rentrer trop tard et de louper son passage.
à vive allure mais avec prudence, chacun regagne sa chaumière.
Pour les incrédules qui ne croiraient pas à la féerie de Noël, prononcez le mot magique de Mary Poppins : supercalifragilisticexpialidocious et tout vous semblera possible.


Le groupe VTT  vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année !!!

 

Publié le 24/12/2017 @ 18:53  Prévisualiser  Imprimer l'article

MARCHEORIENTATION du jeudi 21 décembre - par Evasion MARCHE

Jeudi 21 décembre

ORIENT ’EXPRESS

 

38 membres du groupe MARCHE de Séméac Evasion ont participé jeudi 21 décembre à la première MARCHE/ORIENTATION au Bois de LA BARTHE.

Répartis en 9 équipes les participantes et participants devaient retrouver 5 balises dispersées entre le canal d’Alaric et le chemin de crête.

Les organisateurs-Pierre M, Michel D et Michel M- avaient prévu un circuit d’initiation à l’orientation à l’aide d’une carte et d’une boussole.

L’objectif affiché n’était pas de parcourir le plus vite possible les circuits proposés mais à l’allure de la limace séméacaise de profiter des sous-bois et autres pistes du bois tout en recherchant les balises.

L’enjeu – de taille – était aussi d’arriver à l’heure dite au traditionnel goûter de noël qu’Yvette assistée de Renée ont préparé avec l’efficacité habituelle.

En fait de marche paisible ce fut à l’allure du TGV que les équipes parcoururent les circuits tout en atteignant un résultat global remarquable (44 balises trouvées sur 45).

Devant tant d’appétit, l’équipe organisatrice se doit de prévoir au cours de 2018 un nouvel exercice qui devra répondre à la hauteur des compétences affichées par les participants.

mm

Publié le 23/12/2017 @ 15:43  Prévisualiser  Imprimer l'article

Terre d'avcenture - par Evasion Montagne

                                              TERRE D’AVENTURE

 

   Suite à une idée de Pascale, immédiatement concrétisée par Michelle, nous nous retrouvons à 7 dans le vieux Hèches ce mercredi frais et humide de décembre. La pluie rencontrée sur la route ne nous a fort heureusement pas suivis.

      Souvent, le moment le plus délicat dans une randonnée est de découvrir le point de départ, surtout dans un petit village. Carte en main, GPS au bord de la surchauffe, rien n’y fait. Nous errons dans les ruelles assez pittoresques de Hèches sans vraiment discerner l’entrée de notre  chemin.

      ‘’Pardon Madame, où est le sentier pour monter au pic d’Arneille, s’il vous plait’’

      ‘’Vous faîtes demi-tour, vous redescendez et vous prenez la rue de la Hount’’ nous répond une brave dame haute perchée à la fenêtre de sa demeure, par ailleurs joliment décorée pour Noel. Honte à nous, ce fut notre GPS local aujourd’hui, sans batterie ni satellites.

        Va pour la rue de la Hount !! Que nous finissons enfin par dénicher, mais sans pour autant partir avec la  certitude d’être sur la piste de l’Arneille. Beaucoup de carrefours, de départs de pistes s’offrent à nous, tous plus boueux,  raides et glissants les uns que les autres. Le brouillard n’arrange pas les choses lorsque nous débouchons sur une grande clairière herbeuse, un peu enneigée. Nous montons, montons toujours, montons encore, jusqu’à ce que le GPS et la carte nous disent que notre sentier chemine environ 70 mètres plus bas. Le désespoir de redescendre tout ce dénivelé si durement acquis n’a d’égal que la rudesse glissante de la pente qu’il nous faut  dévaler pour enfin marcher confortablement sur une charretière bien agréable à suivre. La suite n’est qu’une longue et facile  montée jusqu’au sommet du pic d’Arneille, malgré une pente redressée en fin de parcours. Le repas fut quand même assez rapide dans une atmosphère plutôt fraîche. Pas de grands horizons aujourd’hui sous un ciel plutôt triste mais sec.

     Ah cette Michelle et ses idées de boucle ! Trop facile un aller et retour, mais partir droit devant et descendre plein sud sans être sûr de rencontrer un hypothétique sentier, qui semble dessiné sur la carte et qui nous ramènerait vers notre point de départ, voilà une aventure. Ce sont  les consignes de notre guide. Nous croyons en elle. Seigneur, faites qu’elle ne se trompe pas et que nous ne soyons pas obligés de remonter ou de marcher quelques kilomètres sur le goudron. Mais nous le croisons ce sentier que Michel ouvre avec grande célérité, nous retrouvons notre petit village et la hount. Bravo Michelle.

      L’eau de la fontaine ôte un peu de notre boue épaisse et collante, accrochée  sur les guêtres et sur quelques fessiers. Même Christian, contrairement à son habitude, présente quelques traces de boue sur ses vêtements, c’est exceptionnel. Pour achever la journée, nous trinquons  au bar du village de Hèches, ouvert, accueillant et sans problème de parking. Il s’appelle le Bar Nabé, cela ne s’invente pas.

     Ce fut une belle aventure.

                                                                                                               G  H déc 2017

Publié le 21/12/2017 @ 18:22  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT Evasion dimanche 17 décembre - par Evasion VTT

Dimanche 17 décembre

 

L'homme invisible

 

A l’heure des 9 coups de cloches 9 vététistes se présentent en tenue hivernale. Pas de gelée mais sous les nuages le fond de l’air est frais. A l’approche de l’hippodrome de Laloubère les pur- sang frémissent de franchir leur obstacle préféré, le saut de la rivière. Mais ce sera pour plus tard, quand nous traverserons un gué non loin du château de Lapassade. Auparavant, après avoir humé du crottin de cheval, admiré le barrage de Capdelong-galopio, nous avions traversé la châtaigneraie et ses pistes feuillues.

Enfin les généreuses flaques d’eau de la crête d’hibarette nous accueillent. Chacun sa technique. Il y a les plongeurs : droit devant et advienne que pourra. Il y a les slalomeurs qui sur 200 mètres en parcourent le double .Puis les crotteux qui se délectent des traces bien grasses et herbeuses qui bordent le chemin.

Une longue descente et un bout de plaine nous ramènent au pied de la dernière difficulté, la côte de Salles qui sera avalée sans toucher (ou presque) du pied le chemin boueux et glissant.

Au fait, nous attendions le retour de Serge. Aux dernières nouvelles il a préféré se rendre au Grand Bornand afin d’assister à deux superbes épreuves de biathlon. Mais sa moitié, qui était parmi nous, l’a représenté à 200%.

mm

Publié le 18/12/2017 @ 16:26  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT Evasion 10 décembre 2017 - par Evasion VTT

Dimanche 10 décembre

 

 

Petites mains et grands pieds

 

16 grands pieds se retrouvent au départ sous un ciel menaçant. Aujourd’hui nous pédalerons sans elle, mais entre nous. La sortie est prévue pour deux heures soit une durée suffisante pour tester la condition de Pierre A et d’Eric T qui retrouvent ce matin les chemins boueux et les vallonnements des côteaux Est de Séméac.

A 11 heures sonnantes, comme prévu, la boucle est bouclée alors que quelques petites mains s’activent afin qu’à 12H30 pieds et mains se rejoignent,  autour de leur tête notre président Philippe, une dernière fois au 3 rue georges clémenceau.

Apéro et repas diététiques et quelques gouttes de liqueurs remettent les niveaux.

Dimanche prochain le retour de Serge est annoncé. Nous lui promettons un comité d’accueil digne de son rang. Et si lui retrouve les pédales, nous, nous retrouverons sa plume.

mm

Publié le 11/12/2017 @ 17:31  Prévisualiser  Imprimer l'article
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin
Rubriques

FermerCyclo

FermerMONTAGNE

FermerMontagne

FermerRALLIMIMI

FermerVTT

Fermermarche

Fermervie du club

Derniers billets
- 21/05/2018 @ 16:03
VTT Evasion dimanche 20 mai ...
- 14/05/2018 @ 18:11
VTT Evasion dimanche 13 mai ...
- 08/05/2018 @ 16:46
Marche et VTT Leon 2018 ...
- 23/04/2018 @ 17:04
VTT Evasion dimanche 22 avril ...
Archives
04-2018 Mai 2018 06-2018
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

^ Haut ^