semeac evasion montagne
Se connecter
INFOS
météo

     Le mot du président

     Le CA

     Historique

     Programme & projets

     Calendrier des clubs

     Liens

     Presse

     Nous contacter

 

Galerie photos

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Comptes rendus

Tous les billets
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin

VTT - Dimanche 31 mai 2020 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 31 mai


Au taon en emporte le vent

Avec grand talent, le coach avait réuni juste 10 personnes‌ pour respecter les consignes en vigueur. Nul ne sait comment il procède pour éliminer le surplus. Quand au guide à qui nous avions confié notre destinée il ne montre pas trace non plus de complaisance puisqu'il nous embarque à froid sur le chemin des crêtes par une des voies les plus dure. La descente dans le bois du Rébisclou est assez acrobatique, il faut éviter les trous d'eau mais pour cela impossible d'échapper aux épineux mordant sur la piste. Le vernis en prend un coup, hélas il y a des épines aussi sur le sol et une crevaison nous retarde au niveau de l'Ousse. C'est l'occasion d'éliminer quelques vielles pompes qui ont fait leur temps. Sur les hauteurs de Laslades une boucle supplémentaire nous est proposée, c'est là que les taons et moustiques, sans doute exaspérés par le confinement passent à l'attaque, ils sont prêts à se repaître sans se soucier des distanciations sociales. L'ombre des bois et le passage de la "reinette" éloignent un instant les assaillants. On fait le compte des éraflures et pustules en rentrant sagement par le bois d'Aureilhan.
                           
                                                 SM

Publié le 01/06/2020 @ 13:23  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - Dimanche 24 mai 2020 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 24 mai

Un dimanche d'ascension,

Petit à petit, le groupe reprend forme et c'est aujourd'hui à 8 que l'on se retrouve au départ. Après le rappel des règles‌ de sécurité et la démonstration d'un vélo équipé d'un système anti contact corporel vite abandonné nous partons au son de la cloche. Le peloton s'échelonne naturellement dans la côte de Barbazan bien imbibée, crochet vers Angos et retour à la station d'épuration de Piétat. L'idée était de remonter vers la grange des pendus mais petite déception en constatant la dégradation de la passerelle au pied de la pente et enfin consternation 100 m plus loin devant un amoncellement d'arbres inextricable. Il faut faire demi-tour et se taper le mur sous l'autoroute en direction de Lansac. Le vétéran du groupe vététiste prend maintenant les choses en main et guide l'équipe vers l'Ousse et le bois du Rébisclou qu'il connait comme sa poche. Il faut désormais atteindre les crêtes de Séméac et ressortir bien au dessus de la cabane d'Antonio. La descente vers Sarrouilles détend les muscles bien sollicités par les montées rapprochées. Il faut se hisser encore pour sortir du village et emprunter la côte du hussard clôturant notre périple, court mais bien fourni en ascensions. Que nous réserve dimanche prochain, jour de pente-côte ?

SM

Publié le 25/05/2020 @ 13:46  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - Dimanche 17 mai 2020 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 17 mai


Reprise en douceur,

Consignes de sécurité largement respectées, nous sommes 5 à ce premier rendez vous après confinement. La longue fermeture des coiffeurs et autres barbiers a transformé certains d'entre nous, à moins que ce ne soit qu'un laisser aller passager. Avant le départ Philippe rappelle brièvement les règles‌ imposées et c'est par le caminadour que l'on se dirige vers Soues et Salles-Adour. La nature ayant repris ses droits légitimes, les pistes sont devenues plus étroites et parfois invisibles sous les herbes folles. On se dirige sous un soleil timide vers le chemin de la croix de St Martin, la montée surprend nos jambes endormies par une trop longue inaction ou trop gâtées par le rythme monotone du home trainer. C'est pourtant là, dans la difficulté que la distanciation sociale est la plus respectée, certains ayant jeté le masque de la bonhomie, les espaces entre cyclistes avoisinent les 50 m. Au sommet de Bellevue une piqûre de rappel sous forme de crevaisons nous fait comprendre que la vie n'est pas un long fleuve tranquille,.
D’ailleurs aujourd’hui 2 des plus fidèles participants à nos sorties dominicales sont absents pour cause d'un deuil cruel et injuste.
Nous dédions cette promenade à Mario et Michel qui reviendront dans quelques temps apporter leur pierre à l'harmonie de nos virées.

                                      SM
Publié le 18/05/2020 @ 11:58  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - Dimanche 10 mai 2020 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 10 mai 2020