semeac evasion cyclotourisme
Se connecter
INFOS
météo

     Le mot du président

     Le CA

     Historique

     Programme & projets

     Calendrier des clubs

     Liens

     Presse

     Nous contacter

 

Galerie photos

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Comptes rendus - Archives

Archives 10/2018

VTT Evasion dimanche 21 octobre - par Evasion VTT

Dimanche 21 octobre

 

Un dimanche en vélo,
 

Nous sommes 10 participants à profiter des bienfaits de cette arrière saison au beau fixe. En direction d'Orleix le long de l'Alaric des chasseurs que nous saluons rappellent leurs chiens afin que nous puissions passer en toute sécurité. Il en va ainsi depuis toujours dans la région, les accrochages sont rares entre cyclistes et chasseurs qui se partagent le même espace avec le respect et les précautions d'usage. Comment omettre la déclaration si inspirée de ce député qui s'est réveillé avec une idée géniale : interdire la pratique du vélo le dimanche pour conforter les actions de chasse. Si cette loi devait passer il faudrait l'amender, pourquoi pas, de l'immatriculation obligatoire des vélos pour faciliter la verbalisation des contrevenants. On peut aller plus loin dans l'absurde : pourquoi ne pas interdire le pacage du bétail le dimanche, il n'y a pas si longtemps une vache a été tuée par une balle perdue alors qu'elle broutait tranquillement dans son pré. Où va cette société de l'interdit ? les gens ne sont-ils pas assez responsables, assez matures, pour gérer simplement leurs moments de loisir ?.
Pour notre part, c'est en toute quiétude que nous nous sommes baladés vers Dours, Aurensan et sur les sentiers de l'Adour. Au retour, à la sortie du bois d'Aureilhan, nous étions tous sains et sauf comme ce pauvre faisan lâché de la veille, qui blotti dans le fossé, à notre passage, avait échappé à la tuerie du matin.


                                         SM

Publié le 26/10/2018 @ 19:54  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT Evasion dimanche 14 octobre - par Evasion VTT

D‌imanche 14 Octobre
 


                          Dé cap la caminade,

Les prévisions météo indécises des derniers jours n'ont pas influencé négativement les 10 acteurs tenant à leur sortie hebdomadaire. Après la traversée des villages, Barbazan, Salles-Adour, Horgues nous atteignons Odos qui organisait ce jour sa traditionnelle caminade. Quelques uns d'entre nous se rappellent avec nostalgie le plaisir d'avoir participé à cette belle course parcourant les coteaux alentours. De fait nous allons croiser plusieurs fois le peloton parmi la multitude de chemins qui fourmillent dans le coin. Tout en veillant à ne pas gêner les concurrents nous parvenons à sortir de la zone de compétition à Bastourra. Après St-Martin nous filons plein Est vers Vielle-Adour, à la sortie du village la rue du bousquet par une pente sévère nous verra déboucher au sommet de la côte de Vielle-Adour, le retour est entamé par Barbazan-Dessus et le Cami de Piétat. Le retour dans la plaine tarbaise se fera par la fameuse côte de Barbazan avec toutefois une variante sympathique sous la forme d'une mono-trace cassant la vitesse mais exigeante en pilotage. Quelques belligérants encore pleins de vitalité se permettrons encore des attaques jusqu'à l'arrivée prouvant que le groupe est en bonne forme.

                                                    SM

 

Publié le 15/10/2018 @ 17:29  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT Evasion dimanche 7 octobre - par Evasion VTT

Dimanche 7 octobre

 

 

Fin de l'été indien,

La fraîcheur matinale et la pluie de la nuit nous persuadent que la douceur automnale est bien derrière nous. Malgré cela sept amphibiens inoxydables se présentent sur la ligne. Les tenues sont toutefois hésitantes : jambières et gants sibériens pour certains, k-ways et jambes nues pour d'autres. Tout cela n'engendre pas de retard et le groupe s'élance vers un raid sur le plateau de Ger.
L'approche en suivant l'Adour puis par la plaine jusqu'à Oursbellile est facile. La difficulté se présente‌ au pied de la Montjoie, une montée sèche et directe bien connue qui nous emmène sur la première côte de Pintac. Nous avons le loisir d'admirer la grâce d'un chevreuil détalant parmi les maïs ramassés avant d'atteindre le village de Pintac par une route carrossable dépassant par endroit les 20%.
Il nous faut maintenant affronter la rudesse du plateau de Ger, vent de travers, giflés par une pluie fine nous esquissons des tentatives de bordures pour enfin laisser sur notre droite le majestueux menhir et profiter du vent dans le dos jusqu'à la côte jaune. A partir d'Ibos il est facile de rejoindre Tarbes et sa banlieue mais le coach malicieux nous réserve une surprise, cerise sur le gâteau, nous remontons sur le plateau en bordure de l'autoroute, la montée est courte mais très raide.
Nous irons chercher la dernière descente vers Azereix et le vent profitable nous aidera à conclure cette virée de près de 50 kms dans les temps impartis malgré un départ désormais retardé d'une demie heure. 


                               SM 

Publié le 08/10/2018 @ 12:12  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT Evasion dimanche 30 septembre - par Evasion VTT

Dimanche 30 Septembre 2018


                                   La strada blanca,


Ils arrivent un à un où deux par deux et se retrouvent à onze au moment du départ. Le seul vrai problème est le choix de la tenue.

En cette période les matinées sont fraîches, mais le soleil pointe rapidement son nez se qui nous vaudra un arrêt effeuillage dès Laloubère. Les premiers golfeurs emmitouflés tapent déjà la balle loin des rêves de Ryder Cup et de Tiger Woods. Nos tigres à nous appuient fort sur les pédales pour contourner l'hippodrome et entrer dans Odos, sur terrain sec et poussiéreux de petites sentes en sentiers nous voici au pieds de la cote menant au mémorial de la résistance sur les hauteurs d'Hibarette.

Regonflés au méthane en passant sur l'emplacement de l'ancienne décharge du Bécut, cela gaze pour nous jusqu'aux lisières de Visker, un virage sec sur la gauche et une descente cassante nous ramène à Bastourrat. 
Partout la poussière blanche des chemins nous accompagne tissant un trait d'union entre les belligérants et c'est donc avec panache que l'on terminera le long de la voie ferrée désaffectée, la gorge sèche mais le cœur léger.

SM

Publié le 01/10/2018 @ 16:07  Prévisualiser  Imprimer l'article
Rubriques

FermerCyclo

FermerMONTAGNE

FermerMONTAGNE 1er novembre

FermerMontagne

FermerRALLIMIMI

FermerVTT

Fermermarche

Fermervie du club

Derniers billets
Archives
09-2018 Octobre 2018 11-2018
L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

^ Haut ^