semeac evasion cyclotourisme
Se connecter
INFOS

Téléchargez votre bulletin d'adhésion 2018 en cliquant ici

 

ASSEMBLEE GENERALE

Samedi 27 octobre 2018

 

météo
Galerie photos

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Comptes rendus - VTT

VTT

VTT Evasion dimanche 11 juin  -  par Semeac Evasion VTT

Dimanche 11 juin

 

Arrête ton char Ben Hur !,


Il y en avait au moins dix qui avaient compris que le départ serait donné à 8h30  vu les températures prévues en ce beau dimanche.
Je passerai sur la montée historique de la côte de Barbazan et sur les divagations qui ont suivi de part et d'autre de la crête au-dessus de Bernac et Vielle-Adour. A noter cependant la rencontre de trois chiens de type Idéfix qui avaient une dent contre nous. Est-ce la rencontre de ces gaulois qui donna l'idée à notre leader de partir à l'assaut du camp de César à Pouzac ? La légion s'ébranla en marche forcée, mais voici qu'à l'approche de la citadelle haut perchée, l'un de nos char, le plus neuf de la division creva d'une roue. Rapidement la cohorte fut divisée en deux et pendant que les plus gaillards prolongent l'aventure les autres guidés par le plus ancien en grade s'en retournent à leur cantonnement. Heureusement parmi les cinq légionnaires partis à l'avant, il y avait un scribe qui va nous raconter ce qui suit.
                                               SM

Alors qu’à l’entrée de Pouzac nous abandonnons deux superbes roses gauloises, leurs conjoints Sergix et Joëlix, escortés par le chef insoumis de la tribu du Val d’Azun, deux motorisés (l’un à l’électricité l’autre à « la machine ») et trois humains se dirigent vers la dernière difficulté du jour : la « butte » du camp de César et dans son prolongement « bouhaben ».

Sous la fraîcheur des frondaisons de l’épais bois qui tapisse « la butte » nous franchissons avec plus ou moins d’aisance une longue montée entrecoupée de faux-plats bienvenus. Au sommet de la côte, croyant atteindre « bouhaben » ce sera en fait « bouh ! et ben ! ».

La longue descente vers Trébons ne sera pas vraiment libératrice car une armée de schistes a barré le chemin tout le long. Enfin arrivés à Trébons ce ne fut pas pour nous la fête de l’oignon.

Rapide retour vers Séméac après avoir surfé sur la vague de chaleur en attendant le raz-de- marée du début de soirée.

MM

Publié le 12/06/2017 @ 19:18  
Tous les billets  Prévisualiser  Imprimer l'article 
Rubriques

FermerCyclo

FermerMONTAGNE

FermerMontagne

FermerRALLIMIMI

FermerVTT

Fermermarche

Fermervie du club


Derniers billets
Archives
09-2018 Octobre 2018 11-2018
L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

^ Haut ^