sémeac évasion vtt
Se connecter
INFOS
météo

     Le mot du président

     Le CA

     Historique

     Programme & projets

     Calendrier des clubs

     Liens

     Presse

     Nous contacter

 

Galerie photos

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Comptes rendus

Tous les billets
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin

VTT - Dimanche 19 janvier 2020 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 19 janvier 2020

Le chêne et le roseau

Une participation moyenne mais toujours de qualité était à noter ce matin, nous étions six à filer vers le bois d'Aureilhan. Les pluies de la nuit avaient rendu les pistes très glissantes et cet handicap nous incitait à choisir un itinéraire plutôt plat. Ce choix n'excluait pas pour autant la montée vers Orleix et la grimpette vers "le terrain de foot" ‌à Dours. Suite à cette mise en bouche nous traversons le bois en direction de la route nationale Tarbes-Rabastens, à notre étonnement la traditionnelle traversée en zone humide est asséchée, il est vrai que quelques fossés alentours ont été fraîchement recalibrés. Dans le bois de Sarniguet le passage est brusquement obstrué par un chêne majestueux couché là par la dernière tempête. Le chêne a perdu ses glands mais il n'est pas aisé de l'enjamber, son écorce est toujours aussi dure aux "choses" qui les cognent, l'un de nos compagnon regrette de ne pas avoir vêtu son cuissard molletonné. En suivant l'Adour on arrive sur les rives du lac de Bours, nous retraversons la plaine pour rejoindre Orleix et le bois d'Aureilhan. Belle sortie exigeante en hiver, ne reste plus qu'à laver les vélos et tenues et contrôler le matériel pour un malheureux.


                            SM

Publié le 20/01/2020 @ 18:58  Prévisualiser  Imprimer l'article

- par Semeac Evasion Montagne

                                                            BEOUT JANVIER 2020

     Aujourd’hui, opération commando à SE. 19 participants dans 5 voitures, 3 frangipanes, 2 couronnes, des gâteaux secs et des bouteilles de bons vins blancs, voilà, ce qui arrive au pied du modeste BEOUT, ce 09 janvier. Commando exceptionnel organisé pour fêter les anniversaires de nos deux amies : Catherine et Yvette. La troupe entame rapidement la montée sur des pentes modestes mais bien fournies en fougères et arbustes piquants à souhait.  Heureusement que ce n’est pas la saison des shorts. Rapidement le soleil apparait, ce qui donne des vues magnifiques sur les rochers plutôt bizarres que nous rencontrons. Chacun donne sa version de ce qu’il voit dans ces pierres monstrueuses. Cela va de la tortue à la souris en passant par  le renard et le canard. La libellule n’a toutefois pas été évoquée.

     Nous passons sur la carrière aux sarcophages où, autrefois,  une armée de tailleurs  sculptaient et descendaient dans la vallée des cercueils en beau calcaire gris. Ne restent maintenant sur le rocher que de longues trainées en creux, peut-être excavées par la sueur de ces forçats. Michelle nous offre toutes les explications nécessaires sur ce lieu peu connu du grand public. Longues explications aussi sur la présence indue de blocs de granit sur ce calcaire. Sacrés glaciers quand même.

     Ensuite Michelle nous impose une ‘’ biscouette’’ pour nous enfoncer dans les profondeurs de la galerie conduisant au gouffre. Nous ne sommes plus des montagnols mais des spéléognols, une activité nouvelle s’ouvre ainsi au sein du  club. N’ayant que nos téléphones pour éclairage, la visite reste courte mais intéressante (eh oui les ondes téléphoniques ne passaient pas la lumière si). Encore quelque dizaines de mètres à gravir et nous arrivons au pied de la croix emmitouflée dans d’affreuses écharpes multicolores.

    Notre responsable, dans son immense bonté, ne nous a imposé que 270 m de dénivelé, c’est donc dans une forme éblouissante que nous débutons nos ripailles. Nos deux amies n’ont pas lésiné sur la qualité et la quantité des mets. Il pleut des fèves aujourd’hui sur le Béout. Merci aussi à ceux qui ont surchargé leurs sacs à dos pour monter tout cela jusqu’ici.

    Une longue sieste au soleil digne d’un mois d’avril permet une bonne digestion avant de redescendre sur la gare d’arrivée de l’ancien téléphérique. C’est sale et moche, indigne de ce  beau petit sommet. Nous n’y restons que peu de temps.

     Malheureusement en ce lieu, un grave accident touche notre ami Christian, sans conséquences graves heureusement. Sa chaussure gauche explose sous l’effet d’une descente peut-être trop rapide, immédiatement suivie par le déjantage de la chaussure droite. Pas de dégâts irréparables, son épouse a procédé aux réparations sur place. Le matériel étant jugé hors course, Christian devra passer devant le conseil de discipline avec un équipement neuf avant d’entamer la prochaine sortie.

     Une rapide descente par le sentier de montée nous ramène à nos véhicules. Excellente journée, merci Catherine et Yvette.

                                                                                                           G H

Publié le 16/01/2020 @ 11:13  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - Dimanche 12 janvier 2020 - par Semeac Evasion VTT

‌Dimanche 12 janvier 2020

Les brise-glace

Ils étaient sept sur le lieu de rencontre habituel, mais seulement six capables de tenir un guidon. En effet notre trésorier, une main endolorie nous laissa partir à regret. Il faut préciser que le coquin planté devant sa glace avait posé la question : miroir mon beau miroir, suis-je le plus beau du groupe VTT? La réponse fut décevante et le miroir brisé, la main ensanglantée. Il nous fallut quelques kms pour réactiver la circulation sanguine de nos membres gelés, sur les pistes défoncées, les premiers brisaient la glace des ornières pendant que les derniers caquetaient. Sur le passage des toboggans de Bellevue des spécialistes m’annoncent que j'ai à peine crevé à l'arrière, cela n'évitera pas une réparation cette fois ultra rapide. Le dégel s'annonce sur le col d'Adé, pour éviter une zone toujours inondée on se retrouve dans un marécage encombré de branchages d'où le chemin habituel a disparu. Lanne et de nouveau Bellevue sera notre tracé de retour avec un passage dans la lande du polygone de Juillan. A l'avant les brise-glace n'ont plus rien à faire, c'est la débâcle sous un soleil régénérant.

                                          SM

 

 

Publié le 13/01/2020 @ 13:31  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - Dimanche 05 janvier 2020 - par Semeac Evasion VTT

‌‌Dimanche 5 janvier 2020

La reprise,

La trêve ne pouvait durer plus longtemps, enfin c'est reparti pour une nouvelle campagne que l'on savoure d'avance. Dans le brouillard épais on peu compter environ 7 personnes (3 pour la police, 10 pour les syndicats). Ce n'est qu'au haut de la côte de Barbazan, sur les crêtes de Piétat que l'on émergera des nuages. Dans les petites vallées nous entourant, les bancs de brouillard jouent avec le soleil. Il faut arrêter de rêver devant la beauté du paysage surtout que Philippe, avec l'arrogance de son garde-boue fièrement dressé, a l'intention de durcir les sorties…

Sans s'éloigner de notre lieu de départ, on musarde, montant et descendant sur les collines environnantes. C'est depuis Angos que l'on rejoindra la station d'épuration de Piétat pour grimper jusqu'à la grange des pendus, filer par les crêtes jusqu'au centre équestre que l'on contournera pour gravir la dernière barrière avant l'Ousse. Malgré des passages boueux, il n'est pas difficile en longeant le ruisseau d'atteindre le gué de "la reinette". Le groupe ne se fera pas prier pour prolonger par une boucle sur Orleix. La surprise viendra à Aureilhan où un passage d'ordinaire facile nous obligera à poser pied à terre devant le labour causé par un troupeau de vaches. Seul Philippe, qui ne cache plus ses intentions, passera en force déclarant que le meilleur est toujours pour la fin.


                                       SM

Publié le 06/01/2020 @ 13:58  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - Dimanche 29 décembre 2019 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 29 décembre 2019


La der des der

Pour cette dernière sortie de l'anné‌e, il fallait bien 5 courageux n’ayant pas peur du froid et tenus à passer les derniers jours de l'année à la maison.
Même en roulant bon train le long de l'Adour le froid humide persiste et ce n'est qu'aux portes de Montgaillard que les bonnes sensations reviennent. Cela tombe bien car il faut se peler le chemin des Puyolles, belle ascension jusqu'au carrefour de l'arbre où une pause est prévue pour profiter d'une température plus clémente que dans la plaine. Nous voulons apprécier les bienfaits d'une belle descente au retour mais les séquelles de la dernière tempête nous obligent à un portage par dessus ou par dessous les clôtures (suivant la taille). Désormais le cheminement est facile vers Visker, St Martin et Momères. C'était bien la dernière de l'année mais il y en aura bien d'autres.

                             SM

Publié le 30/12/2019 @ 10:58  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - Dimanche 15 décembre 2019 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 15 décembre 2019

Water bike

Les rescapés des intempéries se retrouvaient à 10 pour tenter de trouver des raisons d'espérer après ces quelques jours de tempête. Le cap est mis sur Allier et la côte de la Serre jusqu'à Bernac-Dessus, de là nous remontons jusqu'au chemin des crêtes. Nous dominons Vielles-Adour que l'on atteindra par une descente fuyante. Dans la plaine de l'Adour il existe un petit chemin entre Arcizac et St Martin, il tortille entre bosquets et prairies, l'été ceux qui l'empruntent apprécient son calme et sa fraîcheur. Aujourd'hui le petit chemin ressemble à un bras de l'Adour du moins à un délestage de crues, c'est du water bike en pleine nature, quelques brasses et quelques battements de pieds sont nécessaires pour nous sortir de ce long fleuve tranquille. Après avoir testé pour quelques un la technique "water-plouf" nous essorons nos pieds en accélérant vers le retour sous la menace d'une crevaison lente qui ne nous épargnera pas d'une réparation.
Cette sortie s'achèvera autour d'un repas au sec dans les nouveaux locaux du club bénéficiant d'un étage pour échapper aux inondations (il n'y a pas photo). Ceci pour préparer la saison prochaine qui s'annonce riche en événements.


                     SM

Publié le 16/12/2019 @ 17:12  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - Dimanche 08 décembre 2019 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 8 novembre 2019


Les menhirs,

Ils étaient 11 taillés dans la pierre, celle dont on fait des monuments et des stèles éternelles. Une panne sérieuse ne refroidira pas leur volonté, rapide le maillon, rapide la réparation et les voilà à l'attaque de la côte de la Montjoie à Oursbelille. Descente prudente de la côte de Pintac et remontée gaillarde vers le village qui est la porte du plateau de Ger. Le secteur à gardé sa beauté sauvage même si les landes, désormais remplacées par les champs de maïs‌, ont quasiment disparu. Le menhir de Ger qui était le but de notre sortie dominicale est classé monument historique, il aurait été érigé à 20m de son emplacement actuel il y a environ 3500 ans. Le plus étrange c'est qu'il est en schiste, un matériau inexistant sur le plateau et qu'il est estimé à 17 t, par quels moyens à t-il été acheminé ?

Notre transport à nous, c'est le vélo et après la photo traditionnelle nous voilà repartis vers notre département en région Occitanie. Par une longue et magnifique descente nous atteindrons le bois du commandeur à Bordères ce qui marquera la fin de la sortie dans son genre bucolique car désormais nous rejoindrons notre point de base par des accès livrés à la civilisation. Solides et fiers comme des rocs nul ne se plaindra.


                          SM

Publié le 09/12/2019 @ 23:33  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - Dimanche 01 décembre 2019 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 1 décembre

The white sunday

Après un vendredi noir et un samedi gris voici le dimanche blanc pour les  vététistes présents au départ. Dans le code des couleurs le blanc correspond au chiffre 9, c'est le nombre des participants qui étaient là, c'est aussi le symbole de la pureté ce qui correspond assez bien à toute l'équipe, je n'en dirais pas autant sur la propreté surtout au retour. Ce blanc nous le garderons en visuel toute la sortie puisque nos majestueuses Pyrénées avaient revêtu leur manteau hivernal. Beaucoup de chasseurs ce matin, plutôt sympas ou prudents puisqu'ils nous précisent l'emplacement de leurs opérations. Après Piétat, Laslades, Lespouey, le lac de l'Arret-Darré nous poussons par delà Gonez, très joli parcours par les crêtes jusqu'à Lhez. Un panneau tardif nous signale un lieu de chasse, cruel dilemme nous devons choisir entre le risque d'une volée de plomb ou le passage à pied d'un gué en crue. Le choix nous fait opter pour l'eau glacée à défaut de la brûlure d'un coup de feu. Les orteils momifiés nous ne résistons pas au plaisir de glisser par la coulée "Barbazan 2" pour clôturer cette belle escapade qui dépasse les 700 m de dénivelé.

                                  SM

Publié le 02/12/2019 @ 22:03  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - Dimanche 24 novembre 2019 - par Semeac Evasion VTT

 

Dimanche 24 novembre 2019