semeac evasion montagne
Se connecter
INFOS

Les activités Cyclos, VTT, Marche & Montagne ont toutes repris, dans le respect le plus strict des règles sanitaires

Randonnée cyclotouriste du club le samedi 18 septembre (PASS SANITAIRE OBLIGATOIRE) (informations pratiques ICI)

Journée dans le Gers le samedi 25 septembre (PASS SANITAIRE OBLIGATOIRE POUR LE RESTAURANT)

Téléchargez votre bulletin d'adhésion 2021 en cliquant ici

météo

     Le mot du président

     Le CA

     Historique

     Programme & projets

     Calendrier des clubs

     Liens

     Presse

     Nous contacter

 

Galerie photos

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Comptes rendus

Tous les billets
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin

VTT - ‌Dimanche 5 septembre 2021 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 5 septembre 2021
 


Apnée et petit goûté

La créativité du groupe VTT est inversement proportionnelle au nombre qui le compose. Après le test (réussi) du VTT-drone, voici que ce matin nous avons expérimenté le VTT-apnée. Notre camarade dénommé « le prince des gués » est une exception comme seul Obélix l’est dans son village gaulois. L’exercice du jour a consisté à préparer les cinq vététistes présents au passage des gués que nous aurons à traverser dès cet automne et l’hiver venu. Actuellement, les rivières et bras d’eau sont à secs, occasion idéale de se mettre en situation sans risque.

Après l’habituelle ascension de la côte de Piétat, une longue descente nous conduit au gué du Lassarens affluent de l’Arrêt darré. Actuellement  déshydraté mais barré de pierres rondes qui annoncent un franchissement redoutable. Cette première expérience situe le chemin qui nous reste à parcourir : pendant seulement quelques courtes secondes – qui semblèrent durer une éternité- nous avons bloqué nos respirations sur les cinq mètres du lit du ruisseau. La reprise de nos respirations nous a permis de rattraper le retard pris dans les commentaires : après dix secondes de silence il y avait tant de choses à se dire !

Le passage du superbe ponton neuf au fond du lac de l’Arrêt fut l’occasion de répéter l’exercice car cet endroit est submersible. Le vaste lac s’est réduit comme une peau desséchée et les rares poissons qui survivent étaient tout ouïe à nos commentaires car  selon les lois universelles de la dilatation par temps chaud, dix secondes de silence se détendent pour 10 minutes de commentaires.

Cette première tentative a produit un effet inattendu heureusement sans gravité : la succession des phases « apnée » suivies des phases de décompression « commentaires » a perturbé le ravitaillement du système D qui n’a pas trouvé le temps de consommer son petit goûté.

C’est le lot des groupes avant-gardistes,  rompre  la routine n’est pas sans risques !
35 kms parcourus,  D+ 500 mètres (5 côtes), 15 kilomètres heure de moyenne.

mm

Publié le 05/09/2021 @ 17:57  Prévisualiser  Imprimer l'article

Lac d'Estom - par Semeac Evasion -Montagne

                      LAC D’ESTOM

      «  Compte tenu des prévisions météo pour jeudi, la rando est avancée à demain mercredi. Secteur Cauterets etc etc…

       Voilà le message que nous recevons ce mardi 31 août dans nos boites mails. Que ce serait-il passé si la météo de mercredi avait été mauvaise ? Car la pluie ne nous a pas épargnés la gredine. Pourtant ce matin mercredi donc, nous quittons la Fruitière sous un ciel gris mais guère menaçant. Temps frais, agréable pour la marche d’autant que la pente reste douce dans cette vallée du Lutour. Tout va bien jusqu’au bas du dernier ressaut avant le refuge d’Estom. La pluie nous cueille à ce moment-là, légère d’abord puis plus dense, plus généreuse au point que les ponchos sortent des sacs. Entre nous, il y a bien longtemps que nous n’avions pas utilisé ce vêtement durant nos randonnées estivales. C’est sous un déluge que nous arrivons au refuge d’Estom, trempés. La maigre avancée du toit n’est guère suffisante pour abriter nos silhouettes grossies par nos sacs à dos qui cognent désespérément contre le mur de la bâtisse. La suite du programme se dessine rapidement : le demi-tour immédiat s’impose. Mais fort heureusement, la gardienne nous offre l’hospitalité et nous autorise à utiliser sa table sous réserve de bien la nettoyer avec une éponge à notre départ. Un p’tit coin de sec contre un p’tit coup d’éponge nous n’y perdions pas au change pardi aurait dit G Brassens. Les traditionnels apéros, repas et cafés se passent merveilleusement bien, au chaud et au sec.

      Après le p’tit coup d’éponge, nous retrouvons le plaisir de remettre les ponchos humides et glacés. Puis  c’est la  délicieuse sortie du petit paradis sous la pluie qui n’a pas cessé, bien au contraire. Quelques éclairs durant le repas nous ont rappelé que l’orage planait au-dessus de nos têtes. Heureusement le vent n’est pas de la partie et les gouttes tombent bien verticales, d’abord sur la tête, puis dans le cou. Elles glissent ensuite lentement le long du dos jusqu’à pénétrer dans les chaussures non sans avoir oublié les mollets ou les pantalons. C’est ainsi que nous redescendons le ressaut par un sentier qui a perdu son nom pour s’appeler ruisseau.  Mais, Oh miracle, dès notre arrivée sur le plateau, la pluie cesse, le ciel s’éclaircit et même un bout de soleil apparait. Qu’il est bon alors le moment où nous quittons nos vêtements de pluie. C’est presque secs que nous savourons notre petite bière auprès de nos véhicules. Un petit mot au barman de la Fruitière pour qu’il prévienne le berger qu’une vache vèle là-haut, mal, aux dires de notre spécialiste Pascale.

     Merci Michelle, ce fut une belle journée, même si les eaux du lac Hount Herede n’ont  pas vu nos bains de pieds.

 NDLR : Heureusement, le jeudi matin, il pleuvait.                                                                                

                                                                                               G H

Publié le 02/09/2021 @ 12:48  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - ‌Dimanche 29 Aout 2021 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 29 Aout 2021

 

 

A coté de la plaque(tte)

Il y avait comme un parfum de retour de vacances ce dimanche.
L’effectif s’en ressent, 6 bronzé(e)s se présentent au départ.

MD parti faire une étude comparée sur le tintement des glaçons dans la vallée du Louron manque à l’appel.
Tout comme les 2 montures ayant connu récemment des problèmes mécaniques.

Le GOP soucieux de nos mollets nous a mijoté une sortie adaptée en direction de la forêt de Laslades.

L’occasion de terminer la saison par une dernière session de travaux pratiques : le changement de plaquettes.
JM s’y colle avec talent, forcé par une défaillance de son frein arrière. L’occasion de comparer les différents systèmes de fixations. Hélas une épingle ressort vicieuse ayant échappé à la vigilance du mécanicien lors du démontage manque à l’appel lors du bouquet final : le TP fait pschittt, JM repart donc sans frein arrière , les plaquettes dans la poche.

Ce qui n’a pas l’air de lui poser de problème particulier dans les descentes. Même dans celle qui nous ramène à Barbazan avec des pentes de 18 %.

YG en a lui profité pour y faire une figure à la hauteur de son talent de descendeur : un glissé couché hardi et tout en finesse dans un passage un peu technique. Et pentu.

Ce fut une belle sortie. Merci Michel.

JM a retrouvé son épingle dans son gant.


PG

Publié le 30/08/2021 @ 08:55  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - ‌Dimanche 22 Aout 2021 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 22 Aout 2021


La grille de départ

5 concurrents qualifiés après la séance d’essais se présentent pour un départ lancé.

Dans la ligne droite qui mène aux Padouens, avant le virage des pétanqueurs,  un bruit métallique  lugubre stoppe net le groupe. Le diagnostic est sans appel : le bolide de Mario est en panne et le retour aux stands est inévitable.

Nous voici donc réduits à quatre. Le circuit laissera peu de place à l’improvisation car nous étrennons un nouveau concept : le VTT drone. C’est simple : après avoir préalablement pucé un drone qui nous précède il ne reste plus qu’à le suivre. Il est piloté à distance par l’inventeur de ce système révolutionnaire. Habitué à se mettre à la planche, c’est depuis la planche des belles filles, haut lieu du Tour de France,  que notre ingénieur trouve tout dirige l’opération. Après la côte de la stèle d’Hibarette suivra celle de Layrisse puis  pour conclure celle qui conduit au lotissement Bellevue.

Au retour, le drone nous invite à sauter quelques obstacles du centre équestre d’Odos.  Nous les éviterons car l’option « désobéissance au drone  » est prévue.

Finalement après 40 kms, un D+ de 400 mètres à 15 kmh de vitesse moyenne nous retournons à l’écurie. Rien ne dit ce qu’est devenu le drone. Peut-être qu’il tourne encore.


mm    

Publié le 23/08/2021 @ 09:43  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - ‌Dimanche 15 Aout 2021 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 15 Août 2021
 



Ascension(s)


Notre GOP avait décidé que ce dimanche 15 août serait le dimanche de l’Ascension.

7 présents annoncés, dont 2 retours :
- celui de D rentrant de ses aventures avec Tinette.
- celui de Denis, qui la jambe réparée, avait envie de manger du col. Malheureusement pour lui son vélo laissé trop longtemps au repos a jeté l’éponge : un excès de graisse au niveau des roulements du pédalier lui fut fatal.

La partie était mal engagée, il bruinassait au départ de Séméac et jusqu’à Ste Marie le temps était bouché. Arrivés à Payolle, miracle : ciel bleu. Notre GOP maîtrise le suspens.

Que dire de la montée vers la Hourquette d’Ancizan par les pistes de ski de fond : gaillarde.

Là haut, le spectacle est comme chacun le sait magnifique. Le temps de prendre la photo traditionnelle, la brume, montant plus vite que les vélos commençait à recouvrir les sommets, poussant l’outrecuidance jusqu’à nous cacher le Pic. Las, notre GOP voyait s’envoler son beau projet de nous emmener jusqu’à l’Aspin par une monotrace à flanc de montagne.

L’insistance de la troupe, portée par MP eut raison de ses craintes légitimes, et finalement de la brume qui s'effilocha dans la vallée.

Il eut été dommage de rater ça, même si par endroit la monotrace bien profonde, de la largeur d’un passage de troupeau nous obligea à mettre pied à terre et nous valut quelques accrochages de pédales sournois. Et maîtrisés.

Le col d’Aspin fidèle à lui-même était surpeuplé. Et la descente un vrai régal.

Un picnic tiré du coffre nous attendait, ainsi que quelques membres féminins (YD, NP et CG) de notre fan club qui profitant du cadre, avaient fait la balade à pied vers le village abandonné.

Côté mécanique rien à signaler : pas de crevaison cette fois. A noter juste un réglage –2 tours de vis quand même- de butée de dérailleur sur le vélo de SL qui refusait l’obstacle. Un jeu d’enfant pour MP.

Côté animation, la suite en détails des aventures de D et Tinette. Trop long à raconter.

Elle est trop Tinette.


PG

 

Publié le 16/08/2021 @ 00:10  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - ‌Dimanche 08 Aout 2021 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 08 Aout 2021