semeac evasion cyclotourisme
Se connecter
INFOS

Téléchargez votre bulletin d'adhésion 2020 en cliquant ici

 

BRM 200 organisé avec le CODEP 65 au départ de Séméac le samedi 21 Mars 2020

(parcours & bulletin d'inscription ici) 

météo

     Le mot du président

     Le CA

     Historique

     Programme & projets

     Calendrier des clubs

     Liens

     Presse

     Nous contacter

 

Galerie photos

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Comptes rendus

Tous les billets
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin

VTT - Dimanche 16 février 2020 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 16 février 2020

7 extras
 
Comme le disait Léo Ferré, c'est extra. De partir à 7 sur un parcours découverte‌ c'est pas mal non plus. Michel Dupuy, fouineur de première, lors de ses nombreuses balades, à pied ou en vélo, avait découvert une descente comportant tous les ingrédients pouvant attirer les passionnés de VTT. Sur les crêtes d'Hibarette, nous filons plein nord et avant d'atteindre Bellevue nous prenons à gauche tout d'abord un chemin qui semble facile mais qui se transforme bien vite en une mono-trace se faufilant entre ronces et arbustes. Pas aisé de virer sur des épingles à cheveux humides situées en pleine pente. Nous débouchons avec surprise sur les tobogans de Juillan biens connus, face à la passerelle en fer, la descente est validée et figurera désormais sur nos road books. Grosse déception pour ceux qui croyaient que le plus dur était fait, arrivés à Bénac nous grimpons à Layrisse avec quand même une bonne nouvelle : le chemin habituellement raviné a été restauré récemment, nous en découvrirons d'autres dans le même état. (non, les élections proches n'y sont pour rien). Pour corser la sortie nous descendons sur Orincles et entamons le chemin du retour par Barry et Bénac, la boucle est bouclée sur un périple costaud de plus de 40 km.

                                          SM

Publié le 17/02/2020 @ 13:10  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - Dimanche 09 février 2020 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 9 février

Les n'oeufs

 

Nous étions bien neuf au départ, pourtant l'un d'entre nous se dégonfle au bout de 300 m, la réparation express lui permet de recoller au peloton. La montée qui nous voit déboucher à l'arrière de la chapelle de Piétat nous réchauffe pour la demie journée. Il y a une grosse réunion de chasseurs à la grange des pendus, après concertation avec le responsable de la chasse, celui-ci, plein de bonté nous donne 3 mn pour descendre le bois après quoi ils ouvriront le feu, nous acceptons le défit vu que c'était en descente... Une cohorte de marcheurs s'étire sur un bon rythme sur les hauteurs de Lansac, il nous faut les doubler malheureusement sur une zone particulièrement boueuse, malgré notre "manque évident de précaution" il est difficile de ne pas souiller les beaux escarpins du dimanche. En mode exploration nous nous engageons sur un chemin parsemé d’embûches (des bûches il y en avait) l'éclaireur envoyé à l'avant rebrousse chemin tous feux éteints et Philippe resté en retrait prend position avec son appareil photo pour immortaliser des passages délicats de la troupe battant en retraite. Comme nous ne sommes pas des boulets, on finit par trouver un bel accès bien carrossable pour rejoindre Laslades et entamer la voie du retour et saluer en dérapages la stèle du hussard.

                         SM
Publié le 10/02/2020 @ 18:04  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - Dimanche 02 février 2020 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 2 février


Boue exit

 

Avec 13 participants à l'heure du départ, nous n'étions pas loin d'atteindre la totalité des adhérents VTT. Il est vrai que la douceur des températures et la promesse d'un franc soleil avait titillé nombre de mollets palis par l'hiver. Nous partons dans le but d'explorer une zone boisée comprise entre Odos et Bellevue à Juillan. Très vite nous comprenons qu'un mélange feuille morte et terre glaise offre un excellent produit pour savonner les planches. La traversée des différents singles est acrobatique, beaucoup se laissent choir dans la discrétion et l’anonymat le plus complet, seules les épaisseurs de boue sur les tenues trahissent les déboires de certains. Malgré les embûches le groupe reste attentionné car ce circuit est sélectionné pour accueillir prochainement le club de Poey de Lescar et pour peaufiner les détails de cette rando une deuxième excursion sera surement programmée par nos têtes pédaleuses.

                                           SM

Publié le 03/02/2020 @ 20:37  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - Dimanche 26 janvier 2020 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 26 janvier


Carpette sur La Carpi,

L'averse de 8h15 à bien failli faire tout capote‌r mais nous étions quand même 7 sur le stand de départ sous une légère bruine. A cause d'une "pédale" notre représentante féminine est éliminée dès les premières minutes. Ce problème qualifié de "PD" (pédale déficiente) n'a pu être résolu par nos mécaniciens habituels. Dans la côte 2 de Barbazan il fallait bien appuyer sur les deux manivelles pour se sortir de la boue qui ne lâchera pas prise jusqu'à la sortie au chemin des crêtes. La boucle de la Séoube proche de Barbazan-Dessus nous donne de l'élan pour entamer la périlleuse descente de La Carpi, dans les derniers virages en dévers, le sort me désigne pour aller par deux fois au tapis. En progressant tranquillement dans la côte de La Serre vers Bernac-Dessus, le franchissement malencontreux d'une ornière projette au sol un deuxième larron. Les ailes boueuses et cabossées on rentrera sagement par la plaine en longeant la vieille ligne du chemin de fer désaffectée. 


                            SM

Publié le 26/01/2020 @ 18:53  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - Dimanche 19 janvier 2020 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 19 janvier 2020

Le chêne et le roseau

Une participation moyenne mais toujours de qualité était à noter ce matin, nous étions six à filer vers le bois d'Aureilhan. Les pluies de la nuit avaient rendu les pistes très glissantes et cet handicap nous incitait à choisir un itinéraire plutôt plat. Ce choix n'excluait pas pour autant la montée vers Orleix et la grimpette vers "le terrain de foot" ‌à Dours. Suite à cette mise en bouche nous traversons le bois en direction de la route nationale Tarbes-Rabastens, à notre étonnement la traditionnelle traversée en zone humide est asséchée, il est vrai que quelques fossés alentours ont été fraîchement recalibrés. Dans le bois de Sarniguet le passage est brusquement obstrué par un chêne majestueux couché là par la dernière tempête. Le chêne a perdu ses glands mais il n'est pas aisé de l'enjamber, son écorce est toujours aussi dure aux "choses" qui les cognent, l'un de nos compagnon regrette de ne pas avoir vêtu son cuissard molletonné. En suivant l'Adour on arrive sur les rives du lac de Bours, nous retraversons la plaine pour rejoindre Orleix et le bois d'Aureilhan. Belle sortie exigeante en hiver, ne reste plus qu'à laver les vélos et tenues et contrôler le matériel pour un malheureux.


                            SM

Publié le 20/01/2020 @ 18:58  Prévisualiser  Imprimer l'article

- par Semeac Evasion Montagne

                                                            BEOUT JANVIER 2020

     Aujourd’hui, opération commando à SE. 19 participants dans 5 voitures, 3 frangipanes, 2 couronnes, des gâteaux secs et des bouteilles de bons vins blancs, voilà, ce qui arrive au pied du modeste BEOUT, ce 09 janvier. Commando exceptionnel organisé pour fêter les anniversaires de nos deux amies : Catherine et Yvette. La troupe entame rapidement la montée sur des pentes modestes mais bien fournies en fougères et arbustes piquants à souhait.  Heureusement que ce n’est pas la saison des shorts. Rapidement le soleil apparait, ce qui donne des vues magnifiques sur les rochers plutôt bizarres que nous rencontrons. Chacun donne sa version de ce qu’il voit dans ces pierres monstrueuses. Cela va de la tortue à la souris en passant par  le renard et le canard. La libellule n’a toutefois pas été évoquée.

     Nous passons sur la carrière aux sarcophages où, autrefois,  une armée de tailleurs  sculptaient et descendaient dans la vallée des cercueils en beau calcaire gris. Ne restent maintenant sur le rocher que de longues trainées en creux, peut-être excavées par la sueur de ces forçats. Michelle nous offre toutes les explications nécessaires sur ce lieu peu connu du grand public. Longues explications aussi sur la présence indue de blocs de granit sur ce calcaire. Sacrés glaciers quand même.

     Ensuite Michelle nous impose une ‘’ biscouette’’ pour nous enfoncer dans les profondeurs de la galerie conduisant au gouffre. Nous ne sommes plus des montagnols mais des spéléognols, une activité nouvelle s’ouvre ainsi au sein du  club. N’ayant que nos téléphones pour éclairage, la visite reste courte mais intéressante (eh oui les ondes téléphoniques ne passaient pas la lumière si). Encore quelque dizaines de mètres à gravir et nous arrivons au pied de la croix emmitouflée dans d’affreuses écharpes multicolores.

    Notre responsable, dans son immense bonté, ne nous a imposé que 270 m de dénivelé, c’est donc dans une forme éblouissante que nous débutons nos ripailles. Nos deux amies n’ont pas lésiné sur la qualité et la quantité des mets. Il pleut des fèves aujourd’hui sur le Béout. Merci aussi à ceux qui ont surchargé leurs sacs à dos pour monter tout cela jusqu’ici.

    Une longue sieste au soleil digne d’un mois d’avril permet une bonne digestion avant de redescendre sur la gare d’arrivée de l’ancien téléphérique. C’est sale et moche, indigne de ce  beau petit sommet. Nous n’y restons que peu de temps.

     Malheureusement en ce lieu, un grave accident touche notre ami Christian, sans conséquences graves heureusement. Sa chaussure gauche explose sous l’effet d’une descente peut-être trop rapide, immédiatement suivie par le déjantage de la chaussure droite. Pas de dégâts irréparables, son épouse a procédé aux réparations sur place. Le matériel étant jugé hors course, Christian devra passer devant le conseil de discipline avec un équipement neuf avant d’entamer la prochaine sortie.

     Une rapide descente par le sentier de montée nous ramène à nos véhicules. Excellente journée, merci Catherine et Yvette.

                                                                                                           G H

Publié le 16/01/2020 @ 11:13  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - Dimanche 12 janvier 2020 - par Semeac Evasion VTT

‌Dimanche 12 janvier 2020

Les brise-glace

Ils étaient sept sur le lieu de rencontre habituel, mais seulement six capables de tenir un guidon. En effet notre trésorier, une main endolorie nous laissa partir à regret. Il faut préciser que le coquin planté devant sa glace avait posé la question : miroir mon beau miroir, suis-je le plus beau du groupe VTT? La réponse fut décevante et le miroir brisé, la main ensanglantée. Il nous fallut quelques kms pour réactiver la circulation sanguine de nos membres gelés, sur les pistes défoncées, les premiers brisaient la glace des ornières pendant que les derniers caquetaient. Sur le passage des toboggans de Bellevue des spécialistes m’annoncent que j'ai à peine crevé à l'arrière, cela n'évitera pas une réparation cette fois ultra rapide. Le dégel s'annonce sur le col d'Adé, pour éviter une zone toujours inondée on se retrouve dans un marécage encombré de branchages d'où le chemin habituel a disparu. Lanne et de nouveau Bellevue sera notre tracé de retour avec un passage dans la lande du polygone de Juillan. A l'avant les brise-glace n'ont plus rien à faire, c'est la débâcle sous un soleil régénérant.

                                          SM

 

 

Publié le 13/01/2020 @ 13:31  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - Dimanche 05 janvier 2020 - par Semeac Evasion VTT

‌‌Dimanche 5 janvier 2020