semeac évasion marche
Se connecter
INFOS
météo
Galerie photos

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Comptes rendus - MONTAGNE

MONTAGNE

Au Plagnot de Soubirou  -  par Evasion

                                 AU PLAGNOT DE SOUBIROU

 

 

 Dire que le vin a coulé à flots au Plagnot de Soubirou, ce serait un peu fort mais enfin…. 9 heures au Peyre Picade ce matin sur la route du Camoudiet, nous sommes 14 à nous extraire du confort de nos carrosses pour    vivre une journée ‘’Montagnol’’. Temps superbe à faire hurler les gens du Nord qui m’ont dit hier qu’ils ne quittaient pas leur cher brouillard. Montée très cool dans une neige dure à peine existante. La belle promesse d’un enneigement précoce de la semaine dernière s’est déjà volatilisée. Elle est tellement facile cette montée que nous arrivons très vite au sommet du Plagnot de Soubirou, presque trop tôt. Un tour d’horizon et une recherche hasardeuse du nom de quelques noms de sommets nous amènent à notre ricard traditionnel. C’est le moment que choisit notre ami Roger pour déclarer sa flamme à nos ‘’scorpions’’. Comprenez là que les scorpions sont nos quatre amies Eveline, Jacqueline, Michelle et Nadine, toutes nées sous l’honorable signe zodiacal du Scorpion, à quelques jours ou semaines d’intervalle. Hélas Nadine, clouée au lit par une gastro, n’est pas là physiquement mais nous pensons si fort à elle que nous croyons voir se dessiner sa silhouette dans la neige. Le coquin, il avait eu vent de cet évènement et préparé son coup. Il sortit alors de son sac quatre magnifiques roses qu’il offrit  à nos amies, gardant précieusement celle de Nadine.

          Les bouteilles sortent instantanément des sacs de ces dames et pas du ricard trop banal, mais du champagne, le tout accompagné du fromage de Jacqueline et des gâteaux à ne plus savoir qu’en faire. Le frigo ne fut pas nécessaire vu la température de la neige. Longtemps, nous sommes restés là,  à l’abri succinct de quelques rochers malgré un vent frisquet.

     Et c’est à ce moment qu’une phrase a été lâchée, phrase inhabituelle, impensable, entendue pour la première fois dans nos sorties :

           ‘’ Nous allons décrire une boucle pour allonger la course.’’  

        C’est ainsi que nous débutons la descente par une petite remontée, puis une marche à flanc, pour rejoindre les cabanes de la Hosse. Nous nous reposons au seuil de ces cabanes, en exécutant, nous les mâles, un magnifique HAKA devant les femmes terrorisées ( hum !!!). Encore quelques minutes et nous rejoignons nos carrosses. Ensuite, le plus difficile fut de trouver un bar ouvert. Belle journée.

PS 1 : vous, hors du groupe montagne et montagnol, qui lirez ce compte rendu, rejoignez-nous, c’est presque la même ambiance tous les quinze jours.

PS 2 : Et pendant ce temps-là, un pirate prenait possession de ma messagerie et jetait la confusion parmi mes amies et amis. Rassurez-vous, je ne suis ni malade ni nécessiteux.

                                                                                                G H

Publié le 20/11/2017 @ 15:24  
Tous les billets  Prévisualiser  Imprimer l'article 
Rubriques

FermerCyclo

FermerMONTAGNE

FermerMontagne

FermerRALLIMIMI

FermerVTT

Fermermarche

Fermervie du club


Derniers billets
Archives
07-2018 Août 2018 09-2018
L M M J V S D
    01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

^ Haut ^