semeac evasion cyclotourisme
Se connecter
INFOS
météo
Galerie photos

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Comptes rendus - VTT

VTT

VTT Evasion dimanche 20 mai  -  par Evasion VTT

Dimanche 20 mai

 

 

                                      L'aigle de Tolède,
 

Les premières douceurs printanières font grossir sensiblement notre groupe de dimanche en dimanche. Aujourd'hui avec la première participation de Romain nous sommes 12 à nous diriger par les bords de l'Adour vers Laloubère puis Odos. A Bellevue nous franchissons les toboggans jusqu'à la passerelle de fer et les premières maisons de Louey, en longeant le camping "La Bergerie" nous approchons de Toulicou mais nous sommes un instant bloqués par une barrière grillagée: deux ou trois fins limiers ‌du groupe arrivent à contourner l'obstacle avec beaucoup d'ingéniosité, très fiers d'eux ils arrivent devant une deuxième barrière située au pied de la sapinière, ils réfléchissent, se concertent, trouvent un plan B avant de s’apercevoir que la barrière n'était pas fermée à clé. Les défonceurs de portes ouvertes sont dépités au pied de la rude montée bien entretenue qui nous verra redescendre vers le Mardaing par des pistes larges et ombragées. Sortie d'Ossun, en direction de Pontacq nous tournons à droite à la chapelle st Joseph pour prendre une mono-trace à flanc de côteaux. Les premiers à s'engager constatent que le tracé n'est pas sans risque, la confirmation viendra de l'arrière: Mario avec son physique à la Bahamontès avertit ceux qui le suivent d'un danger imminent. Il pense si fort qu'il va tomber, qu'il le dit, l'homme n'est pas comme certains du gouvernement, ce qu'il dit il le fait et ses suiveurs assistent au vol de l'aigle de Tolède : saut périlleux avant rattrapé en douceur sur l'épaule, il n'en perd pas son sourire. Tous les autres arriveront en bas en petite vitesse non pas qu'ils aient peur mais il est très difficile de piloter un vélo lorsque l'on est plié de rire. Musardant dans les rues d'Azereix, on ne peut éviter le détour par le beau lavoir si bien restauré, c'est par le chemin de Grave-Bédade que l'on atteindra les faubourgs de Tarbes, chemin désormais en partie obstrué par les débordements de certains riverains peux soucieux de civilité. Le compteur affiche 50 kms il fait beau temps, l'illustre grimpeur a un pneu crevé, nous rasons les murs dans les rues de la ville.
 

                                                     SM

 

Publié le 21/05/2018 @ 16:03  
Tous les billets  Prévisualiser  Imprimer l'article 
Rubriques

FermerCyclo

FermerMONTAGNE

FermerMontagne

FermerRALLIMIMI

FermerVTT

Fermermarche

Fermervie du club


Derniers billets
Archives
06-2018 Juillet 2018 08-2018
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

^ Haut ^