semeac évasion marche
Se connecter
INFOS
météo

     Le mot du président

     Le CA

     Historique

     Programme & projets

     Calendrier des clubs

     Liens

     Presse

     Nous contacter

 

Galerie photos

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Comptes rendus - Montagne

Montagne

Montagne 14 juin 2018  -  par Montagne

                                          QUE D’EAU,   QUE D’EAU

        Une fenêtre météo plus favorable s’ouvre ce jeudi 14 juin dans ce printemps pourri que nous vivons en ce moment. Nous nous y engouffrons pour organiser notre sortie « montagnol » habituelle. Nous ne demandons que bien peu de choses : un petit répit dans cette pluie tenace.

        Le refuge Russel sera notre but aujourd’hui. Ainsi, vers 9 H, ce jeudi, à 12 participants, dès La Fruitière, nous partons dans la longue vallée de Lutour. Le soleil brille par son ‘’ absence ‘’ et des lambeaux de brume se déchirent de temps en temps, laissant entrevoir au loin le magnifique pic de Labas encore tout enneigé. Pas de soleil certes, mais un environnement verdoyant et lumineux, une ambiance merveilleuse. Mais que d’eau !!! Tous les flancs de la montagne ruissellent, des cascades partout, des petites, des grosses mais toutes d’une pureté remarquable. Le débit du torrent Lutour est énorme, bruyant et ses eaux limpides.  Quand on regarde l’Adour à Tarbes, on se demande où elle est passée pour devenir aussi noire et aussi sale. Bien entendu, notre sentier regorge d’eau lui aussi. Les flaques succèdent aux ruisseaux et les rochers humides aux plaques de boue.

     Ne regardons pas que nos pieds, car, sur le flanc gauche, de magnifiques isards broutent gentiment, pas affolés par notre présence, allant même jusqu’à lever la tête et jeter un œil sur notre marche. Les photographes dégainent leurs  appareils et mitraillent les jolies bêtes. On dirait qu’elles prennent la pose. ‘’Une photo de mes cornes, une autre de mon croupion, que voulez- vous de plus, semblent-elles dire’’

      Jusqu’au panneau indiquant : refuge Russel 1H30, tout va bien. La pente, douce jusqu’à maintenant, se raidit soudain. Les conversations se font plus rares, les derniers vêtements chauds quittent les épaules et grossissent les sacs. Nous atteignons vite le refuge, banale bâtisse sans trop de confort mais qui nous offre ses bancs, eux, confortables. Malgré une brume tenace qui nous cache les cimes avoisinantes, nous jouissons du plaisir de farnienter un long moment dans ce cadre idyllique. Quelques petites voix discrètes s’élèvent pour demander si l’on ne pourrait pas monter un peu plus haut mais c’est chose impossible aujourd’hui

     Il nous faut bien quitter ce paradis pour rejoindre La Fruitière et nos soucis quotidiens. Toujours autant d’eau sur le sentier et davantage de monde aussi. Cauterets  déverse ses curistes avides de beaux paysages et pressés d’oublier le goût des eaux sulfureuses. Mon théorème s’applique bien encore une fois aujourd’hui. Belle balade.

  Vous ne connaissez pas mon théorème, le voici :

‘’Au retour d’une randonnée, la distance qui nous sépare de notre point d’arrivée est inversement proportionnelle à la densité des touristes que nous croisons’’. Vous le vérifierez.

                                                                                        G  H                         

Publié le 18/06/2018 @ 16:06  
Tous les billets  Prévisualiser  Imprimer l'article 
Rubriques

FermerCyclo

FermerMONTAGNE

FermerMONTAGNE 1er novembre

FermerMontagne

FermerRALLIMIMI

FermerVTT

Fermermarche

Fermervie du club


Derniers billets
Archives
10-2018 Novembre 2018 12-2018
L M M J V S D
      01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

^ Haut ^