semeac evasion cyclotourisme
Se connecter
INFOS
météo

     Le mot du président

     Le CA

     Historique

     Programme & projets

     Calendrier des clubs

     Liens

     Presse

     Nous contacter

 

Galerie photos

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Comptes rendus

Tous les billets
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin

VTT - dimanche 14 avril 2019 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 14 avril 2019


 

Au près de mon arbre

Toujours une bonne chambrée avec 7 participants décidés à découvrir de nouvelles contrées si ce n'est de nouveaux accès. En se laissant couler le long de l'Adour on arrive très vite à Bours, l'eau est claire, les pêcheurs congelés face à la truite méfiante. Nous traversons la plaine pour atteindre par la côte de la Montjoie les hauteurs d'Oursbellile. Nous filons sur la droite en direction de Lagarde mais très vite nous plongeons sur la gauche sur une belle piste qui longe quelque peu la rive droite de la Géline. Nous suivons le cours d'eau jusqu'au bas de la côte de Pintac pour redescendre cette fois rive gauche de nouveau vers Lagarde. Le chemin disparaît dans les labours, il faut marcher en tirant ou portant les vélos, au bout du labour un roncier se présente traversé de plusieurs mini pistes envahies par la végétation. Les ronces daignant nous lâcher les mollets, nous émergeons en fin au pied d'un raidar qu'il faudra bien franchir pour atteindre Pintac. Retour au pied de la côte de Pintac où nous attend la montée impossible: les racines, les cailloux et la forte déclivité ont raison des plus habiles. La crevaison qui m'est destinée provoque un arrêt profitable à la récupération. Une sympathique descente nous est proposée, un arbre couché en travers de la piste nous appelle à la prudence, certains le franchissent d'un bon, d'autres préfèrent poser le pied. Joël retrouvant des élans de jeunesse ne s'en laisse pas conter, nous le retrouvons allongé contre l'obstacle. Brassens chantait: "au près de mon arbre je vivais heureux j’aurai jamais du le quitter des yeux".
​Pas de bobo à signaler, on se retrouve au pied de la côte rouge et à bonne vitesse on peu rallier le bois du Commandeur à Bordères et ce n'est pas ma deuxième crevaison au niveau de Sixte-Vignon qui pourra altérer cette belle matinée.


                                            SM

Publié le 22/04/2019 @ 19:35  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - dimanche 7 avril 2019 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 7 Avril

Ossun Azereix

Ce matin, le ciel est menaçant mais, point d'eau. Les plus aguerris sont présents, 6 aujourd'hui plus un nouvel adhérent qu'il ne faudra pas prendre pour un débutant: il s'appelle Michel ce qui ne facilitera pas les échanges au sein du peloton. Lorsque vous hélez " Michel " dans le groupe au complet, 5 têtes "ahuries et interrogatives" se tournent vers vous. Par chance aujourd'hui ils ne sont que 2 pour nous accompagner vers Ossun et pour cela il faudra traverser Odos, Juillan par le polygone, gravir les toboggans jusqu'à Louey et "ibarette" (pour les non Bigourdans). Nous accédons à Lanne par le nord du village en franchissant un gué surveillé par une volière d'oiseaux exotiques qui ne manquent pas de nous huer. C'est par la route que l'on approche du chantier de la 2x2 voies à Toulicou. Nous voici dans la sapinière, après une courte grimpette nous prenons une piste étroite sur la droite, sinueuse et glissante elle nous mènera en vue d'Ossun. Un coup d’œil sur l'église en briques rouge, une architecture rare dans la région, direction Pontacq, à droite de la chapelle le chemin de la côte nous inspire, emprunté la saison dernière la traversée s'était avérée périlleuse, cette fois la piste est sèche et bien dégagée. Le chemin du Bellau nous conduit à Azereix et son beau lavoir où en écoutant bien on peut encore capter les ragots et autres potins du village colportés par les belles lavandières.
Le vent favorable sera un précieux allié pour franchir des zones moins agréables dans la banlieue tarbaise.

    
                                          SM

Publié le 08/04/2019 @ 18:48  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - dimanche 31 Mars 2019 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 31 Mars 2019

Heure d'été,

Il a fallu se lever de bonne heure et braver le froid matinal pour se retrouver à 11 en partance‌ pour le secteur d'Hibarette. Alors que nous étions déjà à Momères un coup de fil nous apprend qu'Eric sans doute réfractaire au changement d'horaire est bloqué sous la couette. Au pied de Bastourra il faut se défaire de quelques couches thermiques car le soleil est bien là, même si un vent malin nous rappelle qu'en avril on ne se découvre pas .... Sur le coté ouest de la vielle décharge du "bécut" on arrive enfin sur une zone bien adaptée au VTT: de belles descentes où la qualité de pilotage est primordiale. Nous arrivons sur un bras de l'Echez que l'on va remonter sur un bon kilomètre par une sente étroite et bien sèche. Le plaisir se prolonge par Bénac et Hibarette les roues flottant sur 5 centimètres de poussière, encore un magnifique single jusqu'à Louey. L’ascension vers Bellevue se fera dans la retenue pour bien profiter encore d'une descente ondulante dans le polygone de Juillan. Ignorant l'heure exacte, mais convaincus d'avoir profité d'une belle matinée nous rentrons par l'itinéraire classique.


                                          SM

Publié le 02/04/2019 @ 16:44  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTTEvasion dimanche 24 mars 2019 - par EvasionVTT

Dimanche 24 mars

Les clés du camion,

       Nous étions dix sur le parking du lac de l'Arret-Darré, dix à confier notre destin à Michel M. Le cite du lac nous rappelle de lointains et bons souvenirs, à l'époque où le club organisait des randos VTT. En faisant confiance à notre guide nous allions retrouver quelques chemins et pistes anciennement empruntés. En direction de Goudon, nous traversons l'Arros et assez vite la longue montée vers Meilhas se présente. Après la traversée des Barraques nous ne pouvons grimper plus haut... Spontanément tout le monde s’arrête car la vue sur les montagnes est unique. Nous laissons sur la droite le lac de Sère-Rustaing pour emprunter en crête un chemin taillé pour le VTT. Cette belle traversée nous voit déboucher en contre-bas du village de Mun que nous traversons, de là le coach‌ nous lance sur le chemin du lac, la piste se faufile dans une vallée étroite et se plante brutalement au pied d'une digue en terre retenant le coquet lac de Lachella. Le plan d'eau est fort sympathique dans son écrin vert baigné d'un calme absolu, protégé sans doute par son accès laborieux. Un long raidard nous ramène proche du quartier des Barraques et le chemin du retour est entamé avec la question de confiance du chef: " êtes-vous apte à prolonger le circuit de quelques kilomètres ?". Devant le peu d’enthousiasme de la troupe il prend les clés du camion pour ramener tout le monde à bon port, ce que n’aurait  pu faire Joël vu qu'il avait oublié ses clés sur le siège de la voiture.

 

SM 

 

Publié le 29/03/2019 @ 18:53  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTTEvasion dimanche 17 mars 2019 - par EvasionVTT

Dimanche  17 mars

 

Défaillances

Encore un dimanche matin peu engageant avec sa grisaille et sa fraîcheur‌. C'est donc à 5 que l'on prend la direction du sud avec une 1/2 heure d'avance, horaire prévu pour une sortie initiale vers le golf de Bagnères. L’atmosphère peu encourageante nous pousse à prendre un itinéraire moins périlleux c'est donc par la traditionnelle côte de Barbazan que l'on attaque les choses sérieuses. Première alerte mécanique sur les crêtes, 2 vélos présentent un problème au niveau du freinage. Il faut savoir que la détérioration des plaquettes entraîne 2 inconvénients pénalisants : un freinage moins performant en descente et surtout un frottement incessant dans les montées. Nous rejoignons Allier par le chemin de l'arborétum et filons par la côte de la Serre jusqu'à Bernac-Dessus. Il nous est facile d'atteindre Montgaillard en longeant la vieille voie ferrée, nous gravissons les premiers 300 m du chemin des Puyolles mâchoires (de freins) serrées avant de virer à droite sur un goulet étroit, glissant et très raide qui nous ramène à Montgaillard. A Hiis nous attaquons le chemin des Coumagnoles, longue montée qui nous emmène au-dessus de Visker, c'est là qu'un troisième vélo ne supportant plus la pression nécessite un coup de pompe tous les cinq kms. Entre deux qui rongent leurs freins et un qui se dégonfle la sage décision de rentrer au plus court et prise. Grâce à la demie-heure de plus allouée nous rentrons tout de même dans les temps malgré ces défaillances.

SM

Publié le 23/03/2019 @ 18:38  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTTEvasion dimanche 10 mars 2019 - par EvasionVTT

Dimanche 10 mars

 

 

En mode découverte,

On ne fait pas d'omelette sans casser des œufs‌ : de la douzaine de la semaine dernière il ne reste plus que 6 candidats à l'expédition d'aujourd'hui. A la décharge des absents il bruine fort et rien ne prédit une amélioration. Le coach a une idée bien en tête : explorer une piste à peine entre-vue le week-end dernier. Pour cela il faut escalader Bastoura et cheminer en approche par le sud de la méthanisation du "Bécut". La piste est en vue, toute en descente sans difficulté, plusieurs bifurcations apparaissent sur la droite. Après quelques errements inévitables lorsque l'on est en mode découverte nous trouvons une sortie par Hibarette. Encouragés par ce résultat le groupe n'hésite pas à poursuivre l'aventure et c'est par un beau et technique single que l'on émergera à Louey. Un effort nous est demandé pour atteindre "Bellevue" à Juillan. De là on est bien récompensés par une descente en partie nouvelle parsemée de virages et de sauts, du VTT pur jus. En contournant l'hippodrome de Laloubère on se remémore ce bel itinéraire qui sera l'objet de retrouvailles avant la fin de la saison.

SM  

 

Publié le 12/03/2019 @ 17:21  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTTEvasion dimanche 3 mars 2019 - par EvasionVTT

Dimanche 3 mars

 

Mettez m'en douze

Donnez moi 12 compétiteurs décidés et je partirai dans les coteau‌x sans crainte. "12 est un nombre sublime car le nombre de ses diviseurs et la somme de ses diviseurs, sont tous deux des nombres parfaits". Tels les 12 apôtres nous partons en colonne bien sage vers les sommets de Visker et là, dans le raidar on se transforme en 12 hommes en colère mais le cheminement est magnifique et l'on profite avec appétit des sentiers poussiéreux. Sur les crêtes d'Hibarette, en suivant Eric dans les bourbiers, que l'on pouvait éviter facilement, on aurait pu en sortir comme 12 salopards. Après 2 belles montées et quelques belles descentes nouvellement découvertes, n'étant pas partis pour les 12 travaux d'Hercule on rentre à la base. En vue des portes de la ville nous sommes accueillis enfin par les 12 coups de midi bien venus.

SM

 

Publié le 06/03/2019 @ 11:32  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - dimanche 24 Février 2019 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 24 Février 2019