semeac evasion montagne
Se connecter
INFOS

Téléchargez votre bulletin d'adhésion 2018 en cliquant ici

 

Du lundi 28 au mercredi 30 Mai : trois jours dans le Haut-Hérault pour les marcheurs

météo
Galerie photos

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Comptes rendus

Tous les billets
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin

VTT Evasion dimanche 11 mars - par Evasion VTT

Dimanche 11 Mars

    Les ponts Jacu
>
>                                                           Un tour de ponts,
>
> Toujours une bonne chambrée avec 9 participants au départ. La colonne se dirige vers les plaines d'Aureilhan et Orleix, encore émus par l'immersion forcée de l'un d'entre nous la semaine dernière nous allons emprunter tous les ponts nous permettant de franchir les ruisseaux  environnants. Ces ponts sont souvent étroits, glissants  en bois quelque peu vermoulus ils demandent la plus grande vigilance. A partir de Lizos, deux des plus fidèles guerriers doivent nous quitter, l'un pour ennuis mécanique, l'autre pour le seconder :  l'un s'appelle Michel l'autre aussi.

Nous continuons notre route  en mode découverte d'un chemin oublié qui nous conduit sur la route de Hourc que nous quitterons pour une nouvelle exploration à travers la fôret de "Barmalle" qui nous emmène sans y croire au terrain de sport de Pouyastruc. Tout en récupérant nous traversons la grande plaine de Laslades mais déjà se profile le raidillon de Coussan qui a le mérite de nous voir surgir au dessus du lac de l'Arret-Darré. Le retour est programmé par "Cassaignau" un beau chemin partant de la salle des fêtes de Laslades, puis descente du chemin des ânes et enfin le goudron pour soulager les jambes douloureuses et franchir en toute sécurité les deux derniers ponts en béton cette fois.
>
>                                              SM

Publié le 14/03/2018 @ 17:45  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT Evasion dimanche 4 mars - par Evasion VTT

Dimanche 4 mars

 

   Gué de la Luzerte

                                                          VTT-PLOUF

 

Encouragés par la douceur printanière de la veille, 11 participants voulaient encore profiter des bienfaits de la nature, certains arborant des couleurs  ne figurant sur aucun nuancier.

Le départ se fait le long des rives de l'Adour jusqu'à Bazet. Nous traversons la route départementale pour atteindre Andrest, Siarrouy, Talazac. Il faut bien se résigner à grimper sur les côteaux que nous longeons depuis quelques minutes, c'est la première difficulté, mais qui est de taille.

Là-haut de belles pistes nous encouragent encore à monter et descendre, nous croisons l’abbaye de Tarasteix avec un peu d'avance sur la messe qui nous fait éviter la volée de cloche habituelle. Nous voici bloqués devant un ruisseau: Mario s'engage, l'eau est claire, un peu fraîche,sans doute pour goûter aux bienfaits de cette nature qui s'offre à lui, il nous fait une horizontale au milieu du gué.

Pour sécher au plus vite sans prendre froid le plongeur a une combine : il attaque toutes les montées avec vigueur. Pour les autres à partir de la grange de Marseillou jusqu'au chemin de La bouderie c'est la gueule des mauvais jours.

En fin de parcours, les traînards seront guidés par les gouttes d'eau abandonnées par Mario qui se maintient sur le programme essorage.

 

                                         SM

Publié le 05/03/2018 @ 14:41  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT evasion dimanche 25 février - par Evasion VTT

Dimanche 25 Février


>
> ASTUGUE par le Berdoulets,
>
> Ce matin encore une belle chambrée avec huit participants. Notre guide avait déjà un plan en tête en arrivant au rendez-vous, c'est par une formulation brève et sans possibilité de contestation qu'il prononce "Astugue..."

L'approche se fait par un itinéraire classique mais fort plaisant jusqu'à Montgaillard, au pied de la côte de Loucrup nous prenons peut être par erreur, le chemin des "bourdes", la montée est assez aisée jusqu'au moment où il faut prendre à gauche‌, un panneau fané indique, pour certains: chemin des Bordelais, ou des Bourtoulets, à moins que ce ne soit Bandoulets, la discussion est animée, fions -nous à la carte IGN qui indique chemin des Berdoulets.

Nous voici au pied d'une rampe terrible dépassant facilement les 20% sur des schistes glissants, la moindre faute nous condamne à finir à pied. La première bosse passée, de nouvelles se présentent plus courtes mais aussi sévères dans le superbe décor des collines sauvages en premier plan de nos Pyrénées enneigées.

Ici, il faut bien signaler l'exploit de la seule féminine présente étant la seule à ne pas poser un pied au sol dans les passages les plus difficiles, mais qui parle de sexe faible ......?

On ne s'attardera pas sur les crêtes d'Astugue mais on évitera pour le retour d'emprunter le chemin des Verredelaits, ou des Virredalets à moins que Verbaudet, je ne sais plus. En tous cas celui des Cassoulets nous ramène bien sur Montgaillard et notre route familière jusqu'à Séméac.
>

>                                                               SM

Publié le 02/03/2018 @ 00:05  Prévisualiser  Imprimer l'article

MARCHE Evasion mercredi 21 février - par Evasion MARCHE

Mercredi 21 février-Ibos.

 

Rencontre à XV et humour noir

 

Nous voici 15 au départ, sous le soleil. Les averses matinales sont oubliées mais la pluie continue des jours précédents promet un terrain gras, très boueux même. Le parcours s’ouvre par le stade de rugby dont les tribunes frémissent encore des débordements d’un fameux demi-d’ouverture séméacais, aujourd’hui converti à la marche. Mais les débordements du jour sont ceux des ruisseaux qui de toutes parts écoulent un flot dense et continu.

Puis nous évitons un bourbier et en profitons pour visiter les abords de la maison de retraite et le terrain de jeux attenant. Le Souy et le Mardaing, bouillonnants, sont franchis à sec car les ponts résistent encore à la force du courant. Les chemins nous conduisent sur la vaste plaine d’Ibos de laquelle nous apercevons le crématorium et l’hôpital de Tarbes. Sur le chemin du retour, glacés par le vent de nord-ouest nous longeons le cimetière d’Ibos. Le traditionnel goûter sera pris au pied de l’imposante Collégiale.

Contrairement aux craintes légitimes du départ, le parcours plat comme une main, fut roulant et sans boue, idéal pour une reprise en douceur. Avec en prime une réduction très avantageuse par un tarif groupe « accompagnement à 15 »

Quelques plaisantins très en verve y ont reconnu, entre autre, le parcours de notre XV de France….

mm

Publié le 21/02/2018 @ 18:21  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT Evasion dimanche 18 février - par Evasion VTT

Diumenge, 18 de febrer


Obert Bidalet coll

 

Amb deu presenta aquest matí, mitjana els participants reprèn el seu legítim lloc. Aquesta és la Puyolles de la plana llarga a Bagnères ens vam trencar Montgaillard, objectiu: la part inferior, còdols, la part superior, merda, però ja una preciosa caiguda vertical. La part superior consulti i elecció ens porta a assaonar aquesta sortida assolellat. Carretera asfaltada creuem Loucrup i emprendre el descens fins als peus on un delictiu punts de panell: obrir Bidalet coll, Realitza ple de voluntat, a un quilòmetre bona pendent varia entre 14 i 20 per cent, emergeix en un Prat que la sortida no és diferent, enviem una de nostra dona en Scout, va assenyalar un passatge, però alguns mascles sèptics ja arrugada pel sentit de la direcció dels nostres companys són propis i gastar en força a través de la natura. El pas existia, probablement una casualitat... però molt facilitat l'accés al cim, colls i cobreix obert, agafem forces per començar més aviat cap avall però encara enganxós.

SM-

(Serge parle aussi le catalan appris en trois jour lors du séjour CAPCIR l'an dernier )

 

dimanche 18 février

Col de Bidalet ouvert

Avec dix présents ce matin, la moyenne des participant‌​s reprend sa juste place. C'est par la longue plaine vers Bagnères que nous nous arrachons jusqu'à Montgaillard, objectif Les Puyolles: La partie basse, caillouteuse, la partie haute, merdeuse mais déjà un beau dénivelé. La haut on se concerte et le choix nous emmène à corser cette sortie ensoleillée. Par la route goudronnée nous traversons Loucrup et engageons la descente, jusqu'au au pied où un panneau malicieux nous indique: col de Bidalet ouvert, on s'y engage plein de volonté, sur un bon kilomètre la pente varie entre 14 et 20%, nous débouchons sur une prairie dont la sortie n'est pas distincte, nous envoyons l'une de nos féminine en éclaireur, elle signale un passage, mais quelques mâles septiques déjà échaudés par le sens de l'orientation de nos compagnes n'en font qu'à leur tête et passent en force à travers la nature. Le passage existait bien, sans doute un coup de chance... mais il facilitait grandement l’accès au sommet, cols et capots ouverts, nous reprenons des forces pour entamer le retour plutôt descendant mais toujours collant.

SM

Publié le 20/02/2018 @ 15:59  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT Evasion dimanche 11 février - par Evasion VTT

 

AVERTISSEMENT !

Notre WEBMASTER vient de nous informer que les comptes rendus de Séméac Evasion connaissent un succès planétaire. Afin de faciliter la lecture à tous ces nombreux lecteurs, l'activité VTT sera proposée en plusieurs langues. Pour commencer,voici,en chinois, le compte rendu de la sortie du dimanche 11 février rédigé par Serge ( il parle couramment cette belle langue).

11 日(星期日), 2月

4 X 4

的了解与天说:"在 2月 ,则必须填写(执行)的沟渠(空白)和火星离开他们干"他(它)真正的延误我们会在下一个月。 即使这意味着不怕湿,四个鲁莽的人决定要转(投降)的角度对水的地区:湖上的挡块(执政党)  Arrêt Darré 。 它是由  Piétât 的路由,我们的上升和一些额外的度下我们的 k 路、血统朝水处理厂和干燥的 方式, Lansac  .上的发言。顶部,有必要免费(清除)我们的池边的泥土和对师父的垫木,以达到(影响)的 Lespouey 和最后的湖边,在其轻薄雾和短暂停留的地方值得一些照片。 我们通过在前面,来到()的一些猎人(战士)一级的福特的礼拜堂照顾他们,而不是表明我们刚刚达到净资产收益率 deers 起飞朝着山坡上的 Lhez 。 防风抗雨的鼻子,有必要聘请,我们无节制的恒定的把手(需要),返回的 Piétat 。 从现在起,我们不会留下任何更多的焦油,返回在干。
SM

 

Dimanche 11 Février

4X4

En prenant connaissance du dicton du jour:" Février doit remplir les fossés, et Mars les quitter séchés" il nous tarde vraiment d'être au mois prochain. Quitte à se mouiller, les quatre imprudents décident de se rendre sur le plan d'eau de la région: le lac de l'Arret Darré. C'est par la vielle route de Piétat que nous prenons de la hauteur et quelques degrés supplémentaires sous nos k-way, descente vers la station d'épuration et ascension sèche (façon de parler) sur Lansac. La haut, il faut nous débarrasser du bourbier et maîtriser les glissades pour atteindre Lespouey et enfin le lac qui dans sa brume légère et pendant une brève halte mérite quelques photos. Nous passons devant quelques chasseurs au niveau du gué de la chapelle prenant soin de ne pas leur signaler que nous venons de rencontrer des chevreuils filant vers les coteaux de Lhez. Vent et pluie dans le nez il faut nous employer sans modération en prise constante pour revenir sur les crêtes de Piétat. Désormais nous ne quitterons plus le goudron pour rentrer au sec.
                                                   SM

 

Publié le 12/02/2018 @ 12:55  Prévisualiser  Imprimer l'article

Scenario pour un film - par MONTAGNE

SCENARIO POUR UN FILM

 

TITRE : ILS SONT VENUS, ILS SONT TOUS LA (Cf. Aznavour)

ACTEURS : (Tous bénévoles)   Michelle et Christian C, Françoise et Michel G, Martine B, Martine G,  Evelyne M,  Nadine L,  Michel D, Jacqueline C, Danièle B,  Gérard H.

PRODUCTEUR : (sans cachet) SEMEAC EVASION

DECOR : journée froide, humide, neige ciel sombre. Une sortie prévue en montagne. Départ 9 H.

 

SCENE 1 : 8H 30 Il neige, dialogue  téléphonique entre Michelle et Gérard : Hésitations, oui, non, peut-être, bah, tu crois, enfin, on annule,

SCENE 2 : Michelle appelle son monde, sans trop de succès, ils sont déjà quittés leurs demeures.

SCENE 3 : A Séméac, Michelle et Christian sous un parapluie au parking, frigorifiés attendent les éventuels arrivants. (La caméra insiste sur le courage du couple)

SCENE 4 : 9H. À Laloubère. Gérard empêtré avec une lettre urgente à  poster rappelle Michelle pour savoir combien sont arrivés. Réponse : ILS SONT VENUS, ILS SONT TOUS LA. (D’où le titre du film) Qu’est ce qu’on fait ?

SCENE 5 : Grosse discussion sur le parking entre les irréductibles et les couettards. Les femmes sont les plus virulentes.

Arrivent Françoise et Michel G. Ils font pencher la balance, les irréductibles gagnent.

SCENE 6 : Téléphone entre Michelle à Gérard : On y va et ils partent.

SCENE 7 : Michelle, Christian et Gérard rentrent chez eux et refont leurs sacs.

SCENE 8 : Rassemblement général à Salles Adour. Route enneigée, ciel bas, il neige toujours. Ils sont fous !!! (À mettre sur le bas de l’écran en surimpression)

SCENE 9 : Bagnères 10H30 vallon du Salut, allées dramatiques, montée lente et paisible, sans trop de certitude sur la destination. Il neige toujours.

SCENE 10 : Un carrefour, un choix à faire : la cabane des chasseurs : ne plus y penser, trop lointaine le Monné, trop haut, encore moins, ne reste que la modeste Vierge du Bédat, là-haut sur les hauteurs. La caméra insiste sur les hésitations des marcheurs.

SCENE 11 : Arrivée à la Vierge, un petit salut à ses pieds surement gelés. Les flammes de deux petites bougies tremblottent dans une anfractuosité du rocher, source de dévotion et de chaleur.

SCENE 12 : Casse-croute du midi

                   Décor : sol enneigé, ciel bas, température glaciale, abri sous des arbres déplumés, sol humide et il neige toujours. (La caméra insiste sur la dureté et le manque de confort  du lieu)

                   Repas rapide assis ou debout pour certains, échange de soupes et de friandises mais le temps est vraiment moche. La caméra montre que tout le monde n’a qu’une hâte, c’est quitter les lieux.

SCENE 13 : Descente par le sentier le plus rapide pour rejoindre  Bagnéres et le vallon du Salut.

SCENE 14 : Un café à Bagnères. Gros plan sur les mines réjouies des marcheurs heureux de savourer la chaleur du bistrot.

 

TOURNAGE EN NOIR ET BLANC ET EN LIVE LE 08 FEVRIER 2018

                                                     G H

Publié le 11/02/2018 @ 10:08  Prévisualiser  Imprimer l'article

Evasion Marche mercredi 7 février - par MARCHE Evasion

 

Mercredi 7 février-

 

Visker en hiver

 

Au nez piqué par la bise mordante

Marcheuse emmitouflée, de ton pas ardent,

sans chichi a bravé l’appel de la couette

et chaussé tes croquettes.

La nature endormie, de ton pas ardent,

fut soudain éveillée aussi de tes accents

d’Evasion séméacaise

qui se rit des foutaises.

Puis la nappe posée sur la table hivernale,

as goutté impatiente, à la mode goudale

d’Yvette la chaude boisson chocolatée

sous les rares flocons du nuage  tombés.

mm

Publié le 07/02/2018 @ 21:38  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT Evasion dimanche 4 février - par Evasion VTT

Dimanche 4 février

 

Toujours de boue,

Ce matin, nous étions huit comme la veille les huit avants irlandais n'ayant jamais peur de jouer sur terrain gras. Pour retarder pourtant l'échéance bourbeuse nous traversons d'est en ouest la ville tarbaise encore endormie. Arrivés près des Etablissements Toujas et Col nous enjambons la rocade sud par une passerelle qui nous projette sur le chemin de Las Peyrousses que l'on suivra jusqu'à Juillan. A partir de l'aéroport on pourra dire que l'on tracera littéralement notre sillon dans cette pleine gorgée d'eau copieusement arrosée maintenant depuis des mois. Personne n'hésitera à traverser le gué de Lanne dont le tirant d'eau n'était pourtant pas facile à lire, pas facile non plus la grimpette d'Hibarette et le retour par les patinoires d'Odos et Laloubère. Malgré tout sur les visages, craquelant la boue séchée se dessinaient quelques sourires.

                                             SM

 

Publié le 06/02/2018 @ 19:06  Prévisualiser  Imprimer l'article

Les granges de Coumely - par MONTAGNE

LES GRANGES DE COUMELY

 

      Gèdre dort encore, Gèdre ne se réveille pas aux aurores. Nos véhicules bruyants, un instant, troublent le silence de ce petit village. A sept participants, nous le quittons très vite, happés par le raide sentier, très ancien trait d’union entre la vallée et les alpages, vers les granges de Hountas et de Coumély. Les pierres usées par les nombreux cheminements des hommes et des bêtes autrefois, accueillent nos pas de citadins en quête de soleil et de dépaysement. Neige et glace les rendent glissantes et peu confortables. D’abord, la forêt nous entoure, triste, cachant le soleil qui embrase déjà les pentes des crêtes voisines. Pourquoi ne sommes-nous pas là-bas de l’autre côté ? Un peu avant de quitter les arbres, nous chaussons les raquettes.

     Un petit rayon d’abord, puis une explosion de lumière, nous débouchons après une rude montée sur un paysage fantastique, éclatant de blancheur et de beauté. La  féérie du site efface les fatigues de notre ascension. Une longue trace, bien visible, nous hisse au prix d’un petit effort supplémentaire, sur la crête, où l’horizon s’élargit. Un décor en 3D, des sommets d’une blancheur à crever les yeux, des pentes vierges de toutes traces. Nous arrivons à une des  cabanes de Hountas, effondrée, en piteux état. Après deux ou trois tours de la ruine pour chercher en vain un mur qui nous mettrait à l’abri d’un vent coulis, discret mais frais, nous posons nos augustes fessiers au pied d’un pignon encore debout. Fraicheur du vent dans notre nez  et froidure de la neige sous nos fesses, c’est là notre plaisir. Difficile à expliquer quand même !!! Repas succinct mais salle à manger digne d’un quatre étoiles, je me répète mais ne peut m’empêcher de le dire encore une fois.

       Mais qui  eut l’idée saugrenue de rendre visite aux granges de Coumély après le café ?  Va pour une remontée digestive supplémentaire qui, après malaxage du Ricard, du jambon et du café, nous amène en peu de temps en vue de ces granges perdues dans un vaste alpage d’un blanc  immaculé. Encore un magnifique spectacle qui valait bien cette marche complémentaire. Merci Régine. Une descente pentue et bien en devers nous ramène sous la conduite de Jacques et les conseils de Michelle au panneau jaune vu à la montée. Heureusement, le soleil généreux de la journée a ramolli neige et glace facilitant notre descente, descente redoutée par certains membres du groupe.

     Retour au village, à peine un peu plus animé que ce matin. Belle journée.

                                                                                G  H

Publié le 01/02/2018 @ 12:24  Prévisualiser  Imprimer l'article
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin
Rubriques

FermerCyclo

FermerMONTAGNE

FermerMontagne

FermerRALLIMIMI

FermerVTT

Fermermarche

Fermervie du club

Derniers billets
- 21/05/2018 @ 16:03
VTT Evasion dimanche 20 mai ...
- 14/05/2018 @ 18:11
VTT Evasion dimanche 13 mai ...
- 08/05/2018 @ 16:46
Marche et VTT Leon 2018 ...
- 23/04/2018 @ 17:04
VTT Evasion dimanche 22 avril ...
Archives
04-2018 Mai 2018 06-2018
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

^ Haut ^